La saga cinématographique Harry Potter est comme vous le savez tous, adaptée des œuvres de la romancière britannique J. K. Rowling. Composée de 8 films sortis dans les salles obscures entre 2001 et 2011, elle aura rapporté un total de 7,7 milliards de dollars au box-office mondial, pour “seulement” 1,2 milliards de dollars de budget. Vous pensez être un fan inconditionnel des aventures du jeune sorcier et de ses amis ? Vérifions ça avec ces 20 faits qui pourraient bien vous étonner.

 

#1 – L’une des actrices jouant une camarade de Harry a 24 ans de plus que Daniel Radcliffe.

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (3)

“Aujourd’hui, écolière se faisant charrier par mes camarades de classe, je décide de m’isoler dans les toilettes pour qu’on me foute la paix. Manque de bol, j’y croise le regard d’un serpent géant dégueulasse et meurt pétrifiée. Depuis, je suis condamnée à hanter ces mêmes toilettes pour l’éternité. MDM (Mort De Merde)” Vous l’aurez compris, nous parlons ici du personnage de Mimi-Geignarde, qui est interprété dans les films par l’actrice britannique Shirley Henderson, née en 1965, et qui avait donc 37 ans au moment où elle campe pour la première fois le fantôme de cette fillette horripilante.

 

#2 – Alan Rickman s’est fait spoiler toute l’histoire dès le premier film

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (7)

Sûrement l’un des personnages les plus complexes de la saga, Severus Rogue doit traverser 7 films en étant considéré comme le pire des fils de péripatéticienne, jusqu’à être élevé au rang de héros national à la toute fin de la saga. La difficulté à jouer et faire transparaître cette très lente, mais néanmoins subtile évolution a poussé l’auteure des romans à révéler uniquement à l’acteur Alan Rickman, toute l’histoire du personnage alors même que les derniers tomes de ses romans n’étaient pas encore écrits. Il a également du négocier avec la production pour qu’elle le laisse jouer certains tics et comportements dont ils n’avaient alors aucune idée de la vraie signification.

 

#3 – Drago Malefoy vs les costumiers

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (20)

Longtemps considéré comme le petit blondinet le plus antipathique de la pop culture jusqu’à être battu à plate couture par Joffrey Baratheon (Game of Thrones), Drago Malefoy fut incarné par un acteur qui n’était pas non plus un ado modèle. Certes, Tom Felton lui n’essaie pas de tuer des gens, mais il en a tout de même fait baver à l’équipe du film. En cause, sa gourmandise incontrôlable qui le poussait à continuellement chaparder de la nourriture sur le tournage. Le problème fut en partie réglé par les costumiers qui décidèrent de coudre toutes les poches de ses costumes pour qu’il ne puisse plus rien y cacher.

 

#4 – Quand les acteurs rentrent (un peu trop bien) dans la peau de leurs personnages

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (16)

Pendant le tournage de Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, Alfonso Cuarón, le réalisateur du film a demandé aux trois acteurs principaux d’écrire un texte à propos de la manière dont il voyait leur personnage. S’il faut encore une nouvelle raison de prouver que le casting est parfait, il suffit de regarder le bilan de cette petite expérience. Alors que Daniel Radcliffe n’a écrit qu’une seule page, Emma Watson, en bonne première de la classe en a rendu 16. Rupert Grint quant à lui n’a jamais rendu sa rédaction.

 

#5 – Une blague qui n’a pas fait rigoler tout le monde

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (2)

James et Oliver Phelps eux aussi ne doivent sûrement pas leur rôle au hasard. Les deux frères sont visiblement aussi blagueurs que les jumeaux Weasley qu’ils interprètent. Oui, ils ont bien eu le culot de faire LA blague, celle que tous les vrais jumeaux ont tenté au moins une fois dans leur vie. Ils ont échangés à de multiples reprises leurs places lors de certaines scènes. Le problème est qu’ils ne l’ont avoué que lorsque les monteurs s’en sont aperçus en dénichant les faux-raccords, obligeant l’équipe du film à retourner les scènes en question.

 

#6 – Un problème de taille

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (5)

Le décor de la chambre de Harry chez les Gryffondor a été utilisé durant l’intégralité de la saga. Au fur et à mesure des films, les producteurs ont ajoutés et enlevés divers éléments. Par exemple, en ajoutant des posters et des fanions sur les murs. Seuls les lits n’ont jamais été modifié entre le premier et le dernier film, ce qui a obligé les acteurs à se mettre en boule lors des scènes au dortoir pour ne pas que leurs jambes dépassent.

 

#7 – Un Z qui veut dire Voldemort

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (6)

Si on ne devait retenir qu’un seul signe distinctif pour caractériser le personnage de Harry Potter, ce serait forcément sa cicatrice au front. Infligée par Zorro Voldemort lorsqu’il tue ses parents devant ses yeux alors qu’il n’est encore qu’un bébé, cette blessure en forme d’éclair a nécessité un réel travail de précision. En effet, pour couvrir l’intégralité des scènes des 8 films où elle est montrée, même très brièvement, les mains habiles des maquilleurs auront du la reproduire à l’identique environ 5 800 fois.

 

#8 – Vladimir Poutine “troublé” par sa ressemblance avec Dobby

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (10)

Lorsque le deuxième film sort en 2002, les médias internationaux s’emparent immédiatement du buzz autour de l’incroyable ressemblance entre les visages de Dobby “l’elfe de maison” et celui du président russe. Cible habituelle de moqueries en tout genre, on ne saura probablement jamais si cette ressemblance était volontaire ou non. En revanche on sait que cela a suffisamment perturbé Vladimir Poutine pour qu’il commence à monter une procédure en 2003 contre Warner Bros. Plus de 10 ans après, aucune attaque judiciaire n’a officiellement été reçue en ce sens. Le leader russe a probablement compris que se ridiculiser avec cette affaire autour de la table du G20 n’était peut être pas la meilleure des idées au vu de sa côte de popularité parmi ses pairs.

 

#9 – Emma Watson a failli quitter la franchise après le 5ème film

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (19)

Pendant la promo du dernier film, l’actrice britannique a révélé avoir sérieusement pensé à quitter l’aventure au moment de renouveler son contrat après Harry Potter et l’Ordre du Phénix. Emma Watson se sentait piégée par le calendrier compliqué des tournages qui l’empêchait d’avoir d’autres projets en parallèle, et supportait de moins en moins le rythme millimétré qui lui était imposé. “On me disait quand je pouvais manger, quand j’avais du temps pour aller aux toilettes. Chaque seconde de ma journée n’était plus en mon pouvoir.” C’est seulement car elle n’aurait pas supporté de voir quelqu’un d’autre jouer le rôle d’Hermione qu’elle a finalement décidé de revenir sur sa décision.

 

#10 – Le cambrioleur blasé

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (9)

L’une des 18 voitures volantes utilisées dans Harry Potter et la Chambre des Secrets a été volée sur le lieu du tournage. Cela n’a pas été remarqué par les équipes jusqu’à ce qu’un mystérieux appel anonyme révèle à la police la localisation exacte du véhicule. Visiblement, le marché noir de la voiture volante n’est pas aussi lucratif que ce que l’on pourrait penser.

 

#11 – Quand tu es un boulet jusqu’au bout

????????????????????????????????????????????

40 répliques du fameux médaillon de Salazar Serpentard ont dues être fabriquées pour finalement réussir à tourner correctement le moment où Ron détruit cet horcruxe. Dans cette même scène, on voit Harry et Hermione s’embrasser langoureusement. Lors du tournage, Rupert Grint ne pouvait pas s’empêcher de rigoler, ce qui perturbait les acteurs et les équipes de tournage. Il a fallu l’exclure du plateau pour achever la prise.

 

#12 – “I have a bad feeling about this”

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (15)

Les bougies utilisées dans Harry Potter à l’École des Sorciers, étaient à l’origine de vraies bougies suspendues par des filins. Alors que n’importe qui aurait flairé la fausse bonne idée dès le départ, la direction du film n’a décidé de changer de plan qu’au moment ou certaines d’entre-elles ont commencé à chuter du plafond au niveau où les jeunes acteurs auraient du se trouver. Pour la suite du film, les bougies ont finalement été remplacé par des effets numériques pour des questions de sécurité.

 

#13 – Un casting qui a du chien

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (13)

Il y a pire que devoir gérer un groupe d’ados sur un tournage : devoir gérer un groupe d’animaux sur un tournage. C’est pourquoi une équipe entière dédiée au casting et à la direction des animaux à été mise en place pour les 8 films de la saga Harry Potter. Au total, 4 chouettes ont été nécessaire pour interpréter Hedwige, une douzaine de rats pour Croûtard, 4 chats pour Pattenrond et 9 Mâtins de Naples pour Crockdur.

 

#14 – Harry Potter est passé à deux doigt de devenir un film d’animation …

?????????

Avant qu’il ne décide de se retirer du projet, c’est Steven Spielberg qui devait être en charge de porter les aventures d’Harry sur grand écran. Seulement, le réalisateur avait une toute autre vision que celle qui vit finalement le jour. Son idée était d’en faire un film d’animation, dont la voix du personnage principal aurait été doublé par Haley Joel Osmont, le jeune acteur qu’il a lui-même propulsé au rang de star grâce aux films A.I. et Sixième Sens. Plus que confiant quant au retour sur investissement du projet, il a même déclaré : “C’est comme retirer un milliard de dollars et les virer sur son propre compte en banque. Il n’y a aucun challenge.

 

#15 – … et une comédie musicale

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (18)

Cela peut paraître surprenant étant donné les scandales qui l’ont suivi toute sa vie, mais Michael Jackson a très sérieusement envisagé d’adapter Harry Potter en comédie musicale où il aurait dirigé des écoliers sur scène. Alors qu’il approche J. K. Rowling, qui n’a pas encore eu à ce moment les propositions d’adaptation de ses romans au cinéma, celle-ci décline purement et simplement son offre. “Il voulait refaire “Thriller” encore et encore et encore, au lieu d’accepter qu’il avait fait l’un des meilleurs albums de tous les temps … C’est très, très triste de voir quelqu’un avec autant de talent se raccrocher à cela.

 

#16 – Pas de jurons sur le tournage

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (17)

Réalisateur et co-scénariste du film Y Tu Mama También, comportant plusieurs scènes de nu et de nombreuses références sexuelles explicites, le choix d’Alfonso Cuarón pour un film impliquant des enfants à longtemps fait débat jusqu’à la sortie et le succès du film. Les producteurs, confiants dans les talents de leur recrue, mais pas tout à fait serein sur son comportement, ont décidé de mettre une clause dans son contrat lui interdisant de jurer et d’utiliser un vocabulaire inapproprié devant les jeunes acteurs. Cela n’a pas empêché le mexicain d’avoir une conversation d’homme à homme avec Daniel Radcliffe, en lui disant d’imaginer Cameron Diaz en string lors d’une scène où il devait paraître béat.

 

#17 – La plus grosse déception du monde

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (1)

Liam Aiken, à l’époque tout jeune acteur de 10 ans, s’est vu offrir le rôle titre de la saga, en partie grâce au fait qu’il ait déjà joué sous la direction de Chris Colombus dans Ma meilleure ennemie. Seulement, le lendemain, la production réalisa qu’il était américain et que par conséquent il ne pouvait pas jouer le héros qui se devait d’être britannique. On imagine l’énorme déception du jeune garçon qui est passé à un cheveux du rôle de sa vie, même si malgré tout, il semble le prendre avec philosophie : “Je me suis envolé pour l’Angleterre, et une semaine plus tard, j’avais le rôle. Puis le lendemain, je ne l’avais plus. Mais j’ai compris ; comme pour James Bond, Harry devait être britannique.” Beau joueur.

 

#18 – J. K. Rowling a volontairement choisi un prénom peu commun pour Hermione

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (12)

Au moment où elle écrit ses romans, l’auteure de Harry Potter refuse que des écolières modèles, du style première de la classe (dont elle revendique elle-même fermement avoir fait partie), soient victimes de moqueries en étant trop facilement assimilées à son héroïne, fière et moralisatrice envers ses camarades de classe. C’est pourquoi J. K. Rowling décide de se plonger dans les œuvres de Shakespeare pour dénicher un prénom britannique féminin ancien qui aurait très peu de chance d’avoir été donné à une fillette du 20ème siècle. On imagine que le prénom “Hermione” est depuis revenu en grâce en Angleterre et dans le monde depuis le succès des romans et des films.

 

#19 – Warner Bros a reçu des menaces de mort pour avoir décalé la sortie de l’un des films

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (1)

Alors que Harry Potter et le Prince de sang-mêlé devait à l’origine sortir le 20 novembre 2008 aux États-Unis, Warner Bros décide subitement de repousser la date au 16 juillet 2009, invoquant la cause de la grève des scénaristes américains qui frappe l’industrie cinématographique à cette époque. Les fans font savoir leur mécontentement, et certains plus hardcores décident d’envoyer des lettres de menaces de mort aux studios américain. Pour eux, ce délai supplémentaire aurait simplement été une manœuvre détournée pour sortir le film la même semaine que le Dark Knight de Nolan qui a connu un énorme succès au lancement l’année passée.

 

#20 – Gandalf pour jouer Dumbledore ?

20-choses-que-vous-ne-savez-probablement-pas-sur-les-films-harry-potter (4)

Comme vous le savez, Richard Harris qui prête ses traits à Albus Dumbledore meurt juste après avoir finalisé le tournage du deuxième film de la saga. Pour Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, la production cherche un acteur pour le remplacer. Tous les regards se tournent alors vers Ian McKellen, choix qui paraît plus qu’évident tant l’acteur a convaincu dans le rôle très similaire de Gandalf Le Gris dans la saga à succès du Seigneur des Anneaux. Avec toute la classe qu’on lui connaît, le britannique a décliné la proposition : “J’ai eu suffisamment de mal à être à la hauteur d’une légende. Deux serait trop espérer.

 

Sources : What Culture / Business Insider / List25