Assassin’s Creed Origins : Ubisoft censure les sexes des statues dans le mode Discovery Tour

Depuis le 21 février, suite à une forte mise à jour, les joueurs d’Assasin’s Creed Origins peuvent désormais profiter du mode Discovery Tour afin de visiter le monde du jeu de manière ludique. Grâce à ce mode, les joueurs peuvent explorer chaque contrée du titre tout en apprenant un grand nombre de choses au sujet de l’Egypte Antique.

La nouvelle version 1.3 d’Assasin’s Creed Origins incluant ce mode Discovery Tour a été conçu en partenariat avec des professeurs d’Histoire et des égyptologues et permet donc aux joueurs de visiter toute la map du jeu en désactivant l’ensemble des pans narratifs et action. Au total, il est possible d’effectuer 75 visites imaginées par Ubisoft.

Néanmoins, afin de ne pas heurter la sensibilité des plus jeunes, et éviter tout problème avec les parents, Ubisoft et les studios en charge du développement du jeu ont décidé de censurer le sexe de chaque statue présente dans ce mode Discovery Tour. Ainsi, tous les pénis et seins du jeu sont recouverts par des coquillages.

Lorsque l’on se rend par exemple au Sérapéum d’Alexandrie (un sanctuaire dédié à Sérapis situé à Alexandrie), les parties génitales de l’ensemble des statues de divinités ont été recouvertes d’un coquillage. La censure s’étend également aux photographies et peintures présentées au travers de ce mode découverte.

Dans un communiqué, Ubisoft a souhaité éclaircir sa démarche :

« Discovery Tour a été créé pour offrir à un maximum de personnes d’âges et horizons culturels différents la possibilité de visiter l’Égypte ancienne et en apprendre davantage sur son histoire. Nous avons travaillé main dans la main avec des éducateurs et des institutions académiques pour adapter le contenu à tous les publics, y compris les plus jeunes, en tenant compte des sensibilités culturelles qui peuvent différer d’un pays à l’autre. »

Si cela risque d’attirer les foudres des amateurs d’Art et d’Histoire, cela devrait néanmoins permettre aux plus jeunes gamers d’en apprendre davantage sur l’Egypte et ses trésors sans que cela puisse heurter leur sensibilité.