Le voile vient d’être levé sur le TEB (« Transit Elevated Bus ») : ce projet futuriste de bus chinois permettant d’enjamber les embouteillages n’était en fait rien d’autre qu’une immense arnaque. Lumière sur cette affaire.

Les médias du monde entier en avaient parlé : le TEB était censé révolutionné notre façon de circuler en ville puisqu’il consistait en un bus permettant de transporter jusqu’à 300 voyageurs à la fois en enjambant la circulation, permettant ainsi d’éviter les embouteillages et fluidifier le trafic. Sur le papier, l’idée semblait tout simplement géniale. Mais dans la réalité, le projet est tout simplement irréalisable. Pire, il ne s’agissait là que d’une vaste arnaque menée par un entrepreneur du bâtiment, comme le révèle Bloomberg.

Celui-ci aurait tout simplement racheté le projet du TEB en 2015 et promettait aux potentiels investisseurs une rentabilité de l’ordre de 12% chaque année, soit une affaire en or. Pour les convaincre de mettre la main à la poche, il a même réalisé un essai sur 300 mètres avec un prototype (réalisé à moindres coûts) dans la ville de Qinhuangdao, au nord de la Chine. Des questions auraient été soulevées : comment ce bus futuriste pourrait passer les ponts, les tunnels ou encore les véhicules trop hauts ? Eh bien, c’est tout simplement impossible.

Malheureusement, le voile n’a été levé que trop tard puisque près de 200 investisseurs ont participé au financement participatif de ce « projet ». Au total, ce sont 23,2 millions d’euros qui ont été récoltés. Aujourd’hui, les victimes de cette arnaque cherchent à être remboursées…

bus-chinois-embouteillages-arnaque-1Source