Adieu Mickey et Space-Mountain ! Un parc d’attraction entièrement dédié au cannabis va prochainement voir le jour aux Etats-Unis. C’est Snoop Dog qui va être content !

Les amateurs de fumette et de sensation forte vont être comblés. Le 31 décembre prochain, un parc d’attraction spécialisé dans la weed va ouvrir ses portes à Flandreau, dans le Dakota du Sud (qui n’a pourtant jamais légalisé la consommation d’herbe). Un projet surprenant rendu en grande partie possible par les Amérindiens. Explications.

Aux Etats-Unis, une décision du Département de la Justice autorise en effet les tribus amérindiennes à cultiver la marijuana sur tout le territoire américain, y compris dans les états qui ne l’ont pas légalisé. Une dérogation qui a réveillé l’esprit capitaliste d’une tribu sioux. Ces derniers entendent ainsi créer un centre de loisirs déclinant tout l’univers du cannabis. Pour cela, le parc intégrera un fumoir, mais aussi des boîtes de nuit, des restaurants et des salles de jeu. Des machines à sous pourront également y être installées. Les entrepreneurs comptent ainsi engranger un revenu de 24 millions de dollars par an, soit près de 21 millions d’euros. Des bénéfices qui financeront un centre de lutte contre les addictions (du moins officiellement).

Plus de trente variétés d’herbes seront disponibles dans cette aire de jeu exclusivement réservée aux adultes. Gorilla Glue, ou Blue Cheese, il y en aura pour tous les goûts. L’herbe sera cultivée dans l’enceinte du parc, puis vendue en paquets d’un gramme, pour des tarifs oscillant entre 11 et 14 euros environ, des prix qui s’alignent sur ceux du marché illégal de la région. Mais s’il sera possible de consommer sur place sans problème, pas question de faire sortir la marijuana du parc. Chaque plante disposera en effet d’une code-barres pour tracer le produit.

cannabis-un-parc-dattraction-pour-les-amoureux-de-la-fumette-va-ouvrir-ses-portes-1

Source