Vous souvenez-vous de Vinicius Araújo ? Ce designer brésilien passionné de créations et d’œuvres d’art numériques, qui l’an dernier s’est fait remarquer en réalisant la série Blow Up. Celle-ci se voulait de transformer les logos de plusieurs marques en ballons gonflables 3D grâce au logiciel Maxon Cinema 4D.

Aujourd’hui, l’artiste, également sensible aux gadgets technologiques et aux fautes de frappe esthétiques signe un nouveau projet : « 36 days Electronics« , combinant de façon magistrale ces deux préférences. On y retrouve des gadgets rétro et modernes tels que des écouteurs Beats, un Sony Walkman, une console Nintendo NES, des platines Technics, des ordinateurs Macintosh ou encore des caméras Kodak qui viennent parfaitement s’imbriquer dans des ordures classées par ordre alphabétique.

Résultat, des œuvres qui détonne et ne laisserons personne indifférent, du simple amateur d’art contemporain ou geek le plus averti. Un excellent projet publié sur Behance.