Exo-Prothèse, la prothèse de jambe révolutionnaire créée grâce à l’impression 3D

Afin d’améliorer le confort et le quotidien des personnes ayant perdu un membre, les prothèses n’ont de cesse de se perfectionner ces dernières années. La dernière révolution en date ? L’Exo-Prothèse, une jambe artificielle légère, peu onéreuse, mieux ajustée à la morphologie du patient et esthétique, entièrement créée grâce à l’impression 3D. 

Ce projet, c’est celui du designer industriel William Root. Ce dernier a créé un concept de prothèse de jambe appelée Exo-Prosthetic Leg qui est capable de s’adapter à l’anatomie de chacun des patients, offrant ainsi un résultat plus réaliste, esthétique et confortable que celles que l’on connaissait jusque-là.

Pour cela, il combine la numérisation, la modélisation et l’impression 3D dans la fabrication du membre artificiel. En effet, il commence d’abord par numériser le moignon ainsi que le membre intact du patient afin de créer une reproduction précise au millimètre. Les données recueillies sont, par la suite, associées à des images numériques de mécanismes, dans le but de créer un modèle virtuel en 3D. Vient ensuite l’étape de la fabrication, qui se fait par l’impression 3D à partir de poudre de titane.

exo-prothese-la-prothese-de-jambe-revolutionnaire-creee-grace-a-limpression-3d-1

exo-prothese-la-prothese-de-jambe-revolutionnaire-creee-grace-a-limpression-3d-2

exo-prothese-la-prothese-de-jambe-revolutionnaire-creee-grace-a-limpression-3d-3

exo-prothese-la-prothese-de-jambe-revolutionnaire-creee-grace-a-limpression-3d-4

exo-prothese-la-prothese-de-jambe-revolutionnaire-creee-grace-a-limpression-3d-5

exo-prothese-la-prothese-de-jambe-revolutionnaire-creee-grace-a-limpression-3d-6

Le résultat est bluffant : la prothèse est très esthétique, elle ressemblerait presque à une oeuvre d’art. Au-delà de ça, elle est aussi confortable puisque parfaitement ajustée à l’anatomie de celui qui la portera et les coûts de fabrication sont largement diminués par rapport à ceux des prothèses traditionnelles.

Source : Santédumonde