GoPro, l’entreprise devenue célèbre grâce à ses action-cams tous terrains ultra performantes, vient d’annoncer qu’elle quittait le domaine des drones et arrêtait complètement le développement du Karma.

GoPro quitte aujourd’hui le secteur des drones après avoir essayé de se faire une place dans un marché compétitif où la concurrence fait rage avec DJI, le leader mondial, et d’autres entreprises proposant des drones 4K à des prix plus abordables que celui du Karma.
L’entreprise a donc annoncé que le Karma, serait le dernier drone produit par GoPro et que l’entreprise quittait le marché des drones définitivement.

Ce drone, vendu 799 dollars au moment de son lancement en 2016 n’a pas réussi à créer suffisamment d’engouement pour se démarquer face à ses puissants concurrents. Décrit comme trop cher et imparfait, le Karma est resté dans l’ombre des drones de la marque DJI notamment qui, avec sa ligne Phantom et son Mavic Pro, rencontre un franc succès.

A la fin de l’année 2016, GoPro a même fini par rappeler tous ses modèles suite à un défaut entraînant une perte d’énergie du drone.

Aujourd’hui, la marque assure néanmoins continuer d’assurer le support et la garantie pour les utilisateurs existants. Elle souhaite également vendre son stock de Karma invendu. La marque a annoncé dans le même temps le licenciement de plusieurs centaines de salariés, faisant suite aux trois précédentes vagues de licenciements depuis 2016.

L’avenir de GoPro resterait donc assez incertain. Dernièrement, le CEO de la marque, Nick Woodman, a évoqué avoir la volonté de changer son entreprise en 2018. Une nouvelle stratégie pour le matériel et le logiciel est donc prévue, combinée à une nécessité de réduire les dépenses. Cela permettait une croissance et une profitabilité dans la seconde moitié de 2018. C’est en tout cas ce que GoPro espère.