Le jeu Pokémon Go est officiellement sorti hier en Australie et au Japon et a connu un vif succès au point de surcharger les serveurs rendant l’accès à l’application impossible. Un poste de police australien en a d’ailleurs fait les frais rapportant une affluence record suite à cette sortie.

De plus en plus de jeux ou d’applications fonctionnent avec la réalité augmentée et ou la géolocalisation. C’est le cas de Pokémon Go. Dans ce jeu mobile, vous allez incarner un véritable chasseur de Pokémon, mais pour en attraper, il va falloir sortir de son fauteuil pour arriver à ses fins ! En effet, le jeu demande aux joueurs de sortir de chez eux et de se déplacer physiquement pour tenter de capturer des Pokémon ou d’atteindre des Pokéstops.

Jusqu’ici rien de bien méchant, sauf que la sortie de ce nouveau jeu s’est vue accompagnée d’un fait pour le moins insolite… Pour atteindre un Pokéstop des joueurs, ce sont massivement rassemblé dans un poste de police de la ville de Darwin, dans le nord de l’Australie. Pour comprendre cette affaire, il faut savoir que l’application Pokémon Go géolocalise et positionne les Pokéstops sur des lieux d’intérêt comme des monuments, des musées, des mairies, des parcs… Mais aussi des commissariats ! Voici donc la raison d’un tel rassemblement où les joueurs se sont réunis dans le but d’obtenir des items, potions et Pokéballs !

Les autorités ont d’ailleurs rapidement réagi en postant un message rempli d’humour sur les réseaux sociaux, mais qui rappelle tout de même aux joueurs de rester vigilants.

pokemon-go-commissariat-1

 

Pour tous les dresseurs de Pokémons, le poste de police de Darwin est effectivement un PokéStop, mais veuillez noter que vous n’avez pas besoin de rentrer à l’intérieur pour obtenir vos Pokéballs. C’est aussi une bonne idée de lever le nez de votre téléphone avant de traverser la rue. Le Sabelette n’ira nulle part ! Restez vigilants et capturez les tous !

Même si cette actualité insolite reste assez amusante, n’oubliez pas de faire bien attention autour de vous ! Ça serait quand même bête de se retrouver à l’hôpital ou pire encore, en voulant attraper un Pokémon en plein milieu de la route.