« Si c’est trop pour vous, c’est que ce n’est pas pour vous », la devise du nouveau réseau social Rich Kids : « Le plus exclusif qui soit », proposant aux personnes fortunées de s’éloigner de la plèbe en partageant sur une plateforme pour 1000 $ par mois (soit environ 900 €).

Non, vous ne rêvez pas, c’est bien réel. Les riches ont décidé de créer leur propre réseau social, jugeant que Facebook ou Instagram ne leur permettaient pas de « profiter de l’attention qu’ils méritent ». 

L’application, disponible sur l’App Store, propose à tous de s’inscrire gratuitement via son compte Facebook, mais d’ensuite rentrer son code de carte bleue pour pouvoir poster du contenu. La plateforme offre donc à ses membres de « sortir du lot » en rendant l’adhésion impossible pour le commun des mortels. Mais heureusement Rich Kids pense à nous en nous promettant « de découvrir et d’être inspiré par de véritables riches et personnalités ».

rich-kids-le-reseau-social-des-gens-riches-et-detestables-a-1000-par-mois02

Voici leur justification :

« Nous avons créé quelque chose de différent. Un réseau social où nos membres peuvent vraiment sortir du lot et être visible de manière élégante et significative. Partager leur vie avec les autres utilisateurs et construire une véritable communauté de fans. Seuls les membres de Rich Kids peuvent partager leurs photos. Pour devenir membre, il suffit d’y adhérer. Pour assurer la qualité et l’exclusivité des membres, l’adhésion est fixée au prix de 1000 $ par mois »

 

rich-kids-le-reseau-social-des-gens-riches-et-detestables-a-1000-par-mois-2

De fausses bonnes intentions.

Ce qui dérange encore plus, c’est que le réseau tente de se cacher sous de vaines intentions en consacrant 1/3 de l’adhésion « à l’éducation des pauvres enfants ». La beauté d’un telle action n’est pas remise en question, mais elle est immanquablement gâchée par le ton employé et la forte impression que Rich Kids ne fait cela que pour éviter un lynchage public.

En résumé, un nouveau réseau social élitiste qui provoquera semblablement sa propre perte en supprimant l’égalité et qui ennuiera ses 20 adhérents au bout d’une semaine, faute d’interactions…