Le PC gamer Shadow, sera lancé à grande échelle le 29 novembre et avec plus de puissance !

C’est lors d’une conférence de presse, qui s’est tenue le 21 novembre dans ses locaux parisien, que la start-up Blade a annoncé qu’elle allait ouvrir de manière plus large son service de PC gamer dans le Cloud, Shadow, aux clients français dès le 29 novembre.

Officiellement, le PC gamer dans le Cloud Blade , a été lancé en fin d’année dernière et de manière assez réduite. Seulement 5000 clients pouvaient profiter de ce PC dématérialisé. Toutefois, ils ont permis à Blade de peaufiner leur service et d’améliorer leur technologie. Aujourd’hui, la start-up française se sent prête à le lancer à une plus grande échelle.

Blade a annoncé qu’elle aillait ouvrir son marché un plus grand nombre. Le 29 novembre, il sera possible de souscrire à un abonnement Shadow. A cette occasion, Blade a décidé de revoir son offre, mais pas ses tarifs. Shadow va gagner en puissance et passer de carte graphique GeForce 1070, à des cartes graphiques plus haut de gamme. Il tournera avec des cartes graphiques professionnelles, des Nvidia  Quadro P5000 dont la puissance équivaut à des GeForce 1080 ce qui ne devrait poser aucuns problèmes pour faire tourner les jeux.

Enfin, la configuration des PC dans le Cloud sera basée sur un processeur Intel Xeon avec 8 threads, 12 Go de mémoire vive DDR4 et toujours un espace assez réduit de 256 Go. C’est sûrement l’un des points faibles de l’offre actuelle et Blade en a conscience et y travaille pour l’améliorer dans les semaines à venir. Il semble qu’améliorer le stockage pose des soucis techniques et économiques.

Blade communique sur le fait que le Shadow équivaut à un PC d’une valeur de 1600 euros en termes de caractéristiques techniques. Un prix totalement unique au vu des prix des abonnements !

²²

La dernière nouveauté en date, est la gestion de la bande passante. Il s’agit d’une technologie qui permet au Shadow de s’adapter à la bande passante de son utilisateur. Son utilité réside dans le fait qu’elle permet au Shadow d’être accessible avec une simple connexion ADSL à partir de 15 mb/s. Cela permet d’adapter la vidéo streamée en conséquence.  Le résultat est intéressant puisque le jeu ne se coupe jamais, mais les textures sont un peu moins détaillées. Cependant, il est difficile de dire si le Shadow fonctionnera sur un connexion ADSL réduite dans un endroit plus isolé.

La bonne nouvelle c’est que les tarifs ne vont pas augmenter ! Trois formules seront proposées. La première est plus économique et nécessite de s’engager un an et permet d’accéder au Shadow pour 29,95 Euros. Une autre formule est proposée pour 34,95 Euros pour un engagement de 3 mois et une formule sans engagement est proposée à 44,95 euros. A noter que Shadow ne liera plus son boitier aux abonnements pour accéder au PC dans le Cloud. Il pourra être acheter à 119,95 euros ou loué 7,95 euros par mois.

Enfin, lors de cette conférence, Blade a annoncé son internationalisation ! L’objectif de la start-up est ambitieux, atteindre 100 00 clients avant la fin d’année 2018. Les premiers pays servis seront la Suisse et la Belgique dès le 29 novembre et l’Allemagne et le Royaume-Unis suivront.

Blade a annoncé avoir ouvert des bureaux à San Francisco et bientôt sur la côte Ouest des Etats-Unis. Il se peut que Blade fasse d’autres annonces lors du CES au mois de janvier 2018 à Las Vegas.