Star Wars : l’interprète de Jar Jar Binks confie avoir voulu se suicider face à l’acharnement des fans

Star Wars est une puissante machine qui a la faculté de changer des vies, et parfois, de la pire des façons qui puisse exister. Ahmed Best, l’acteur qui a interprété le personnage de Jar Jar Binks, en a fait les frais. Dans un post sur Twitter, il se confie sur ses pensées suicidaires, survenues après l’acharnement des fans de la saga.

L’année prochaine, cela fera 20 ans que j’ai dû faire face à un contrecoup médiatique qui affecte ma carrière encore aujourd’hui. Ceci est l’endroit où j’ai presque mis fin à ma vie. Il est toujours difficile d’en parler. J’ai survécu et maintenant, ce petit garçon est mon cadeau pour avoir survécu. Serait-ce une bonne histoire à raconter lors de mon spectacle solo ? Dites-moi.

De la haine fictive au harcèlement réel

Il faut dire que l’acteur n’a pas été épargné. Jar Jar Binks est considéré comme le personnage le plus détesté de Star Wars et comme l’un des plus détestés tout court dans l’histoire du cinéma. Les fans lui reprochent son absurdité, de plomber l’histoire, de ne pas être assez développé… Bref, d’être un personnage insipide qui est l’incarnation ultime de tout ce qui ne va pas dans la seconde trilogie Star Wars.

Et certains spectateurs ont eut du mal à garder la limite entre réalité et fiction, s’en prenant directement à l’acteur sur Internet et dans la vraie vie. Ahmed Best a ainsi reçu des menaces de mort et raconte que des gens s’arrêtaient dans la rue pour lui dire qu’il avait gâché leur enfance.

Un acharnement qui a eut des répercussions désastreuses sur le moral de l’acteur qui en a été profondément affecté, jusqu’au point de penser à se suicider. Suite à son témoignage, de nombreux fans lui ont témoigné leur soutient et leur affection.

Un cas loin d’être isolé

Malheureusement, Ahmed Best n’est pas le seul à avoir été la victime de la machine de guerre qu’est Star Wars, ainsi que d’une communauté de fans « extrémistes ». On retient notamment le cas de l’actrice Kelly Marie Tran qui a quitté les réseaux sociaux après avoir subi un harcèlement raciste suite à sa participation à la nouvelle trilogie de Star WarsDaisy Ridley, interprète de Rey, a quant à elle, été victime de body shaming.

Funko lance sa collection de céréales avec des figurines POP à l’intérieur

SOLDES : Le smartphone Asus ZENFONE 5 64 Go à 332€ en vente flash