En bons geeks fainéants que nous sommes, nous avons voulu tester pour vous un robot aspirateur, mais pas n’importe lequel. Notre dévolu s’est porté sur le iRobot Roomba 880, autant dire la Rolls-Royce dans le domaine ! Après quelques semaines de tests dans différentes situations, beaucoup d’énergie économisée et de nombreux sols nettoyés, notre rédacteur vous fait son bilan ! 

À peine le colis arrivé, je déballe le bel aspirateur circulaire et le mets en charge. Au préalable, j’avais compulsé le mode d’emploi, pour bien connaître les façons de travailler avec, de programmer la miss et de procéder au nettoyage de ses organes internes ! Ledit fascicule ne rentre pas trop dans les détails, je l’ai trouvé assez succinct donnant plus la place aux schémas qu’aux explications…On verra bien à l’usage !

Test #1 – dans un petit appartement avec beaucoup d’obstacles

test-lirobot-roomba-880-la-rolls-royce-des-robots-aspirateurs-2

Petit appartement, ambiance bobo, un peu de choses partout, des obstacles, des petits tapis, et une amie à longs cheveux : Roomba part vaillamment à la conquête des espaces empoussiérés, se cogne beaucoup, rebondit, repart à la base avant d’en avoir bien terminé et pourtant l’appartement n’est pas si grand…Une fois sur le dos, l’aspirateur révèle de nombreux cheveux emberlificotés à la surface des rouleaux…Pourtant un système spécial permet, nous est-il dit, d’éviter cela. Les rouleaux se démontent m’a dit l’amie, elle les a enlevés. Essai globalement décevant, la copine trouve que le robot n’est pas passé partout. Pas emballée !

Test #2 – dans une chambre de 30m² sans obstacle

test-lirobot-roomba-880-la-rolls-royce-des-robots-aspirateurs-5

Chambre chez l’habitant, grand quadrilatère parqueté de 30 mètres carrés, copain méticuleux, surfaces libres accessibles. Pour l’occasion j’ai testé la programmation sur trois jours à heure fixe. A l’heure dite, le robot chante sa petite mélodie et se met en route. Il commence sa ronde dans la chambre, pas d’obstacles, pas de différences de sol. Après un temps assez long et donc pas mal de nuisance sonore pour moi qui suis resté dans les lieux pour l’observer, le sol est parfaitement dépoussiéré. Il retourne à sa base, le troisième jour le signal de réservoir plein clignote.

Ce dont la précédente testeuse ne m’avait pas parlé, c’est la difficulté à extraire le réservoir à poussières. Pas facile à extirper, de la poussière s’en échappe au démontage, et encore plus difficile à remettre, ça ne coulisse pas bien… C’est bien dommage, c’est le seul bémol, ça a vraiment bien fonctionné côté nettoyage ici. Le copain trouve ça très cool !

Test #3 – dans un loft spacieux 

test-lirobot-roomba-880-la-rolls-royce-des-robots-aspirateurs-1

Appartement design, loft spacieux, amis maniaques. Ici c’est chaque chose à sa place et une place pour chaque chose. L’espace est « open », il n’y a pas ou peu de portes. En déplacement et résidant chez eux, je teste sur quelques jours. Le robot se faufile sans difficultés partout, les meubles sont hauts sur pattes,Roomba s’en donne à cœur joie, il parcourt parfois de grandes lignes droites, repart sur de grandes diagonales, il faut le surveiller car il a une fâcheuse tendance à adorer les pieds « tulipe » en inox des tabourets dans la cuisine, où il « psychote » de longues minutes. Il suffit alors de le déplacer mais qu’advient-il quand il lui prend ce genre de comportement en l’absence de qui que ce soit, s’amourache t-il du meuble jusqu’à plus de batterie ? Une fois le robot s’est perdu… il n’est pas revenu sur son socle, et pourtant il avait encore de la batterie, nous l’avons découvert gentiment éteint sous un élément sous lequel il passait pourtant allègrement…Pas d’explication logique à son escapade. Ces amis ont beaucoup aimé le concept, ils trouvent que ça permet d’avoir un sol toujours impeccable. C’est vrai que dans l’ensemble, Roomba a plutôt bien réussi son test ici.

Test #4 – dans la maison familiale

test-lirobot-roomba-880-la-rolls-royce-des-robots-aspirateurs-3

Chez Mummy ! Là tout est différent ! Ce sera l’épreuve ultime ! Grande maison, surfaces différentes, carrelages, parquets, tapis, animaux domestiques (chiens, chats), meubles anciens, coins et recoins. Plusieurs niveaux ! Là ça va swinguer pour le coup !

Première approche, enchantée, le robot s’est promené à sa guise dans le salon, n’a pas impressionné les chiens qui se laissent même heurter gentiment par lui, il passe sous les meubles anciens, il parcourt semble t-il la majorité de la surface, c’est propre, ça bluffe une testeuse exigeante qui n’avait pas d’a priori mais qui est habituée à des aspirateurs classiques (et encombrants avec toute leur tuyauterie). Le jour du grand ménage arrive : tandis que Roomba s’applique sur les sols, l’énergie est mobilisée sur les pièces humides et une fois que le petit robot a aspiré partout, il ne reste plus qu’à laver les sols. Comme c’est pratique, que de temps gagné !

C’est l’occasion de tester les bornes Virtual Walls pour qu’une fois à l’étage, au gré de ses déplacements, il ne s’aventure pas dans l’escalier et ça marche très bien…Grâce à elles, Roomba ne s’aventure pas là où l’on a pas envie de le voir ! Parfait ! Le robot a également a réussi le test des tapis en palpant délicatement les bords, en fonction du spot, il a effectué sa spirale magique censée mettre l’accent sur un point particulier à nettoyer (dépôt de poils, chute de miettes …)

Je dois dire que aussi que, pour ce dernier test, Roomba nous a bluffé. Les poils d’animaux sont parfaitement ramassés. Et au quotidien c’est un sacré plus.

Bilan

test-lirobot-roomba-880-la-rolls-royce-des-robots-aspirateurs-4

Au final, du pour et du contre…Il ne faut pas en faire le seul et unique aspirateur de la maison. Même dans un petit appartement, il ne fera jamais autant de travail qu’un aspirateur classique avec lequel on peut vraiment nettoyer parfaitement et partout. En entretien quotidien d’un logement, pourvu d’avoir dégagé l’espace (ne pas hésiter par exemple à mettre les chaises sur la table…) il est parfait et facilite vraiment le ménage ! On rentre, il a aspiré, ça se voit, c’est propre, pas une miette n’y résiste, c’est un véritable gain de temps et d’énergie ! Malheureusement, ce compagnon n’est pas accessible à toutes les bourses ; comptez 749€, tout de même. Cela dit, la qualité du produit justifie cette somme, et cela reste un très beau cadeau à offrir pour les grandes occasions !