Depuis une semaine, nous vivons au rythme de nos sons préférés avec le dernier né de la marque Skullcandy, le Hesh 3 Wireless vissé sur la tête. Un casque, qui contrairement à son prédécesseur, le Hesh 2 Wireless, sorti en 2014, présente la caractéristique d’être un modèle fonctionnant sans fil.

Présentation

C’est lors du dernier volet de l’IFA de Berlin en septembre dernier, que la firme américaine Skullcandy a dévoilé au public un tout nouveau casque pour sa gamme Hesh, le Hesh 3. La grande question est alors : qu’est-ce qui rend le Hesh 3 unique et incomparable aux anciens modèles de la marque Skullcandy ? Tout d’abord son autonomie pouvant tenir en haleine jusqu’à 22 heures durant, contre une recharge ultra rapide permettant de récupérer trois heures de batterie pour seulement dix minutes de charge.

Ensuite, son confort puisque le Hesh 3 est doté comme le meilleur des oreillers de coussinets à mémoire de forme. Un plus, lorsque l’on se retrouve un milieu du brouhaha et que l’on veut rester concentrer sur ses morceaux, séries ou films préférés. Enfin, pour entrer un peu plus dans le vif du sujet, évoquons les haut-parleurs de ce casque qui du haut de leurs 40 mm sont dotés d’un amplificateur digital. Le Hesh 3 est disponible dans différentes couleurs (rouge, bleu, gris ou noir) au prix initial de 129,99 euros. En ce moment, en réduction sur le site de la FNAC au prix de 99,99 euros.

Packaging

C’est avec excitation, qu’à la réception du Hesh 3, nous avons commencé par scruter sous tous les angles son écrin. Le casque audio est livré dans un joli coffret noir mat sur lequel on retrouve gravé d’un verni le logo du Hesh 3 Wireless.

Une fois ouverte, la boite laisse apparaître le casque d’un support en plastique, accompagné d’un petit emballage contenant un câble micro USB, un câble mini jack 3,5 mm, ainsi qu’un manuel d’utilisation. Un packaging épuré mais qui laisse la déception de ne pas y voir apparaître une housse de protection du casque pour pouvoir le transporter sans égratignures. 

Prise en main, confort et performance audio

Première chose à faire une fois le casque allumé – grâce au bouton présent entre la barre de réglage du volume qui se situe sur l’un des deux coussinets – lancer la découverte Bluetooth. Pour cela, il vous faudra rester appuyer sur ce même bouton.  On remarquera dès lors un clignotement rouge puis bleu sur la LED du casque, signalant que le casque vient d’être détecté par d’autres périphériques pour enfin être appairé. La connexion à un même périphérique se fera automatiquement lors des prochaines utilisations.

Je veux ce casque

Une fois en état de marche, il est temps pour nous de passer à l’essentiel et de vous parler du son ! Le Skullcandy Hesh 3 avait promis un son aussi limpide que du cristal, permis grâce à ses transducteurs premium à amplification interne. Dans les faits, c’est sans nul doute que nous pouvons affirmer avoir reçu un son vraiment clair et puissant.

Cela rendu possible grâce à des basses que nous avons jugé relativement bonnes. Plus en détails, nous avons distingué des graves qui n’enraillent pas à l’écoute de chacune des notes ; des mediums la plupart du temps en retrait. Enfin des aigus tout à fait audibles sans entrer dans l’excès. Un casque qui est donc doté d’une excellente intensité sonore. D’ailleurs pour les plus addicts au son poussé vers le volume maximum, gare à vos oreilles, puisque dans ce cas, le casque vous annoncera par message que le son est trop fort !

CONCLUSION
Ce qui nous a particulièrement plu chez ce casque c’est l’atout numéro 1 promis par Skullcandy lors de sa sortie : son confort avec seulement 204 g ! Si agréable que nous devons reconnaître que nous avions du mal à le retirer. Entre parenthèses, il pourra également faire office de très bon cache-oreilles pour cet hiver.   Aussi, nous excusons toute absence de housse de protection lorsque l’on comprend qu’il peut se replier à la manière des casques Beats. Sur ce point, nous l’avons à de multiples reprises mis en vrac dans un sac à dos et à l’arrivée notre Hesh 3 s’en est toujours sorti intact. Nous avons également accordé au Hesh 3 une bonne qualité de son en connexion avec ou sans fil. Pour ce qui est de la promesse de son autonomie de 22 heures, celle-ci est allée au-delà de nos espérances puisque dans notre cas, nous ne l’avons pas rechargé une seule fois depuis le premier jour où nous l’avons reçu. Bon, ok, nous devons vous avouer que durant cette semaine, nous avons été des mélomanes raisonnés. 
POINTS FORTS
Un son clair et de qualité permis grâce à de bonnes basses
finition et confort
Une excellente autonomie avec 22 heures d’écoute voire plus.
POINTS FAIBLES
Pas de pochette de transport
L’activation du Bluetooth peut s’avérer long et compliqué pour les moins geeks d’entre nous
Absence de réduction de bruit active
3