Warkawater, le projet révolutionnaire qui convertit l'air en eau potable
HIGH-TECH

Warkawater, le projet révolutionnaire qui convertit l’air en eau potable

warkawater-le-projet-revolutionnaire-qui-convertit-lair-en-eau-potable-une

Les Warkawaters sont des tours révolutionnaires qui permettraient de convertir facilement l’air en eau potable et qui subviendraient ainsi aux besoins journaliers d’une famille de sept personnes. Moins chers que des puits, elles seraient donc parfaites pour améliorer la qualité de vie de toute une communauté. Nous vous expliquons comment fonctionne cet incroyable projet. 

À travers de nombreux villages isolés en Ethiopie, la collecte d’eau est une tâche aussi hasardeuse que dangereuse qui repose sur les épaules des femmes. Les voyages jusqu’à la source d’eau la plus proche peuvent prendre des heures, voire des jours, et l’eau récoltée est souvent contaminée par des éléments dangereux tels que les déchets humains ou encore les animaux. De plus, ces femmes n’ont souvent d’autre choix que de ramener leurs enfants avec elles durant ces voyages, ce qui, en plus de les mettre potentiellement en danger, les garde éloignés de l’école.

Pour pallier ce problème : les Warkawaters. Ce projet mené par le designer Arturo Vittori et l’architecte suisse Andreas Vogler des studios Architecture and Vision, est basé en une structure de bambou facilement montable et qui ne requiert aucune aide mécanique. À l’intérieur, il est composé d’un matériau de mailles en plastique constitué de fibres de nylon et de polypropylène qui agissent comme des micro-tunnels pour « récolter » l’humidité de l’air et recueillir ainsi entre 20 et 30 litres d’eau par jour, ce qui est assez pour subvenir aux besoins journaliers d’une famille de sept membres.

[ot-video type= »youtube » url= »https://www.youtube.com/watch?v=yydTlX0HHDo »]

Le design a été pensé pour ressembler aux arbres du pays, les Warkas, qui sont vitaux pour la communauté. C’est autour d’eux que les peuples et les familles se réunissent pour discuter et transmettre leur savoir de génération en génération. Toutefois, ces « piliers » naturels sont, à l’heure actuelle, en train de disparaître.

Enfin, chacune de ces tours récolteuses d’eau potable coûterait moins de 550$ (approximativement 400€) contre 14 000$ (plus de 10 000€) pour un puits. Économique et naturel, ce projet semble bien être la solution idéale cherchée durant si longtemps au problème de l’eau potable en Afrique.

warkawater-le-projet-revolutionnaire-qui-convertit-lair-en-eau-potable1

warkawater-le-projet-revolutionnaire-qui-convertit-lair-en-eau-potable2

warkawater-le-projet-revolutionnaire-qui-convertit-lair-en-eau-potable3

source : inhabitat

Recommandés pour vous:

4 Comments

4 Comments

  1. LouisPh

    13 juin 2014 at 21 h 41 min

    vraiment fabuleux, ça prouve que tous les humains ne sont pas égoïstes, merci à eux

  2. Pingback: LES WARKAWATERS : POUR TRANSFORMER L’AIR EN EAU POTABLE |

  3. Pingback: Accès à l’eau grâce aux tours WarkaWater | Alternative ↺ Autonomie

  4. Pingback: Warkawater, le projet révolutionnaire qui convertit l'air en eau potable | Freezon

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

To Top