Le crime et la peur au service de la publicité ou l’exFEARiential marketing.

La tendance en matière de publicité est au marketing expérientiel (experiential marketing) et plus précisément au canular.

De nombreuses agences ont rencontré un franc succès ces derniers temps en exploitant l’envergure dramatique ou extraordinaire d’une situation. Nous sommes plus de 48 millions à avoir visionné la vidéo virale de promotion du film Carrie (la fille aux pouvoirs télékinétiques dans un coffee shop), 1 million pour l’entretien qui vire au cataclysme de LG et des centaines de milliers pour le stunt horrifique du film « Last summer » en Thailande

Les publicitaires ont su exploiter de main de maître le filon, mais aujourd’hui, la célèbre agence St John repousse les limites de l’experiential marketing en inventant l’ exFEARiential marketing. Dans un petit reportage, les dirigeants de l’agence expliquent que la peur est un sentiment qui reste particulièrement imprégné dans le cerveau, et qu’il est essentiel d’utiliser ce facteur pour les marques qui souhaitent marquer leurs consommateurs…

« john st. launches exFEARiential marketing division. Muggings, carjackings, riots – there’s nothing we won’t do to get your brand noticed. »

A base de Babynapping dans un parc pour vanter les vertus d’un déodorant en situation de stress ou encore de cambriolage nocturne pour le compte d’une marque de bière qui promet des instants de détente, l’agence n’y va pas avec le dos de la cuillère et nous offre des canulars  par lesquels on n’aimerait pas franchement être piégés…

Mon avis ?!

Si la réalisation du reportage assurant la promotion du nouveau service exFEARential de l’agence semble convaincant, l’agence St john, adepte de l’humour cynique, est surtout en train de réaliser un coup de maître. De vrais/faux canulars soignés, une vidéo promotionnelle qui accorde encore plus de crédit aux pubs, de « vraies personnes, pas d’acteurs, même de vrais criminels », des pratiques extrêmes qui choquent et un spectateur qui a envie d’y croire ?! Le but ne serait-il pas d’indigner et faire couler de l’encre  pour faire marcher les gens dans le vrai canular ? Rien de tel pour attirer l’attention sur l’agence…

En attendant que celle-ci daigne lever les doutes sur son opération, je vous laisse découvrir le reportage en question.

[youtube id= »4sxAOkAguqc » width= »620″ height= »360″]