CUPID : Le drone qui envoie des décharges de 80 000 volts

Imaginez. Vous marchez tranquillement quand soudain un drone vous tase en pleine rue, sans raison. Flippant non ? Aujourd’hui ce n’est plus de la science-fiction, c’est bien réel.

Auparavant cantonnés à une utilisation militaire, on commence à voir apparaître de plus en plus de drones civils. Du jouet commandé via son smartphone, jusqu’à celui capable de vous livrer des colis, ils seront à coup sûr au cœur des enjeux technologiques de demain. Celui dont nous allons vous parler est lui très controversé, puisqu’il s’agit du premier drone civil armé.

La société américaine Chaotic Moon Studios qui réalise de nombreux projets high-tech, a dévoilé un prototype fonctionnel de drone-taser. Présenté lors du festival SXSW (South by Southwest) qui s’est tenu du 7 au 11 mars dernier à Austin au Texas, il a fait forte impression sur le public présent.

Baptisé CUPID pour “Chaotic Unmanned Personal Intercept Drone”, il est équipé de six rotors lui offrant une grande maniabilité pour un gabarit d’environ 70 cm de diamètre. Au niveau des fonctionnalités, CUPID est capable de patrouiller de manière autonome sur un périmètre pré-défini ou sur un terrain connu. Sa structure est en mesure d’accueillir diverses armes non-létales incluant des balles en caoutchouc (celles des Flash Ball) , des billes de paintball, des cartouches au poivre, et deux types d’armes à impulsion électrique. Guidées par une visée laser, ces dernières sont capables d’envoyer des décharges pouvant aller jusqu’à 80 000 volts (près de deux fois la puissance des armes de la police américaine) via des fléchettes métalliques reliées au drone. Celui-ci est protégé des chocs magnétiques liés au tir grâce à une cage de Faraday à l’intérieur de laquelle sont positionnés les éléments vitaux de l’engin. Activable à distance, le drone est également équipé d’une caméra GoPro montée sur un support rotatif à 360° au même titre que le système d’armement. Il n’a alors virtuellement pas d’angle mort.

cupid (1)

CUPID devrait connaître un fort succès dans la protection des propriétés privées. On imagine facilement l’effet dissuasif du drone sur les cambrioleurs. Chaotic Moon Studios travaille déjà avec ses premiers clients sur une version améliorée du prototype initial. Le drone final sera notamment interfaçable avec les systèmes de sécurité en place (caméras, alarmes, etc). Pour pouvoir travailler efficacement en condition nocturne, la nouvelle version inclura des projecteurs lumineux et des capteurs de mouvements. Un système de reconnaissance faciale lui permettra de faire la différence entre le personnel autorisé et les intrus, auxquels il pourra diffuser des messages de sommation avant de passer à l’action si nécessaire. Enfin, des notifications pourront être envoyés sur des terminaux mobiles pour signaler tout événement suspect.

cupid (3)
cupid (4)
cupid (5)

[vimeo id= »88554912″ width= »620″ height= »360″]

Que pensez-vous de ce drone ? Est-ce un progrès en matière de sécurité ou bien une menace potentielle ?