Et si les héroïnes sexy des jeux vidéo étaient plus réalistes ?

Bulimia.com, un site d’information sur les troubles de l’alimentation, s’est imaginé à quoi ressembleraient les héroïnes les plus sexy de vos jeux vidéo préférés. Et le résultat montre bien que l’image de la femme est parfois poussée à l’extrême.

Bulimia.com s’est récemment penché sur un sujet pour le moins épineux : l’image de la femme dans le monde du jeu vidéo. D’aussi loin qu’on s’en souvienne, et ce dès que la technique l’a permis, les icônes féminines faites de pixels ont toujours été représentées comme des objets, affichant des courbes et des mensurations surréalistes.

C’est bien à cette image déformée de la femme que s’attaque le site. Et pour ce faire, pas de discours enflammés, de manifestation violente ni de dénonciation via les journaux télévisés. Mais tout simplement une série d’images retouchées : le corps de sexy héroïnes ajusté en se basant sur la moyenne officielle du poids, de la taille et du tour de taille des femmes de 20 ans et plus. De Tekken à Final Fantasy en passant par Halo ou Dead Or Alive, toutes les héroïnes sexy du jeu vidéo y passe.

et-si-les-heroines-sexy-des-jeux-video-etaient-plus-realistes-2 et-si-les-heroines-sexy-des-jeux-video-etaient-plus-realistes-3 et-si-les-heroines-sexy-des-jeux-video-etaient-plus-realistes-4 et-si-les-heroines-sexy-des-jeux-video-etaient-plus-realistes-5 et-si-les-heroines-sexy-des-jeux-video-etaient-plus-realistes-6 et-si-les-heroines-sexy-des-jeux-video-etaient-plus-realistes-7 et-si-les-heroines-sexy-des-jeux-video-etaient-plus-realistes-8 et-si-les-heroines-sexy-des-jeux-video-etaient-plus-realistes-9et-si-les-heroines-sexy-des-jeux-video-etaient-plus-realistes-10 et-si-les-heroines-sexy-des-jeux-video-etaient-plus-realistes-11

Ce qui donne, comme vous pouvez le voir, un résultat bien différent de l’original, démontrant de manière efficace à quel point l’image de la femme peut être déformée, souvent à des fins marketings, pour attirer un certain public, ou tout simplement pour faire parler. Un bon moyen de dénoncer donc, même si certaines retouches donnent plus une impression de surpoids.

Et puis bon, il faut bien l’avouer, c’est quand même plus agréable à l’œil, et ce ne sont pas nos lecteurs masculins qui diront le contraire.

Source