Game Of Thrones : l’épisode 3 était trop sombre, selon le directeur de la photo c’est de votre faute

A la suite de la diffusion dimanche du dernier de l’épisode 3 de Game Of Thrones sur la bataille de Winterfell, de nombreux internautes exprime leur mécontentement au sujet de la luminosité de l’épisode.

Après de nombreuses réactions et memes sur la toile, Fabian Wagner, le directeur de la photographie qui s’est occupé de cet épisode, a décidé de réagir et de prendre la parole :

« La plus grosse part du problème est que beaucoup de gens ne savent pas régler leur téléviseur »

« Tout ce que nous voulions que les gens voient est là »

« Beaucoup de gens le regardent aussi malheureusement sur de petits iPad, qui ne peuvent en aucun cas rendre justice à un spectacle comme celui-ci »

Pour résumer, selon le directeur de la photographie de l’épisode 3, vous n’aviez qu’a mieux régler votre écran, ou d’en acheter un d’une meilleure qualité…Il précise aussi que cet épisode doit être regardé dans les meilleures conditions possibles, c’est à dire dans le noir. Nous tenons aussi à préciser que pour lui l’utilisation de smartphones ou tablettes est interdite pour des conditions de visionnages optimales.

Les couleurs sombres et troubles que les fans ont vu sur leurs téléviseurs et leurs appareils mobiles sont dus à la compression de l’épisode faite par HBO. Ce qui a entraîné une qualité visuelle plus pauvre.

C’est encore pire avec des fichiers téléchargé illégalement…Il est vrai qu’il est préférable de visionner son épisode sur un grand écran. Mais tout le monde n’a pas forcément les moyens de s’acheter un matériel haut de gamme comme au cinema…

A lire aussi : GOT saison 8 : Les memes les plus drôles sur l’épisode 3

Les choix artistiques et le réalisme de l’épisode sont parfaitement en accord avec les choix de l’équipe de production. Il faut savoir qu’a Westeros les lampadaires n’existent pas.

Les choix photographiques respectent donc parfaitement l’éclairage naturel des scènes à l’écran. Même si cette bataille est en globalité sombre, cela participe essentiellement à la dimension émotionnelle et angoissante de l’intrigue.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Loading…

0