Game of Thrones : les acteurs expliquent le viol de Sansa Stark

La scène du viol de la fille de Ned Stark, Sansa, avait suscité un vif débat sur la toile. Certains internautes avaient même été indignés d’assister à une telle prise. Les acteurs de la série se sont exprimés au sujet de cette polémique lors d’une conférence de presse.

C’est dans l’épisode 6 de la cinquième saison, intitulé « insoumis, invaincus, intacts », de la série Game of Thrones que Sansa Stark se fait violer par son époux Ramsay Bolton, lors de leur nuit de noces, sous le regard du Theon Greyjoy des îles de Fer.

«Je n’en ai pas dormi pendant des nuits entières»

Réunis à Londres fin février dernier, c’est lors d’une conférence de presse promouvant le lancement de la sortie en DVD de la dernière saison de Game of Thrones, que les acteurs sont revenus sur cet événement des plus marquants. « Je n’en ai pas dormi pendant des nuits entières », a confié Iwan Rheon, l’interprète du très sadique Ramsay Bolton. « Bien sûr, notre travail en tant qu’acteur est de donner vie au monde dans lequel évoluent nos personnages, mais j’ai dû aller dans des recoins sombres », a-t-il poursuivi. L’avis est partagé pour Alfie Allen, l’interprète de Theon Greyjoy surnommé « Schlingue ». Il avoue même « ne pas aimer aborder le sujet ». « Personne ne devrait subir ou assister à une telle situation », souligne-t-il.

«Le viol, malheureusement, fait toujours partie de la guerre»

« C’est un acte brutal et horrible qui devait avoir lieu pour les besoins de l’intrigue. Cette scène n’avait rien de gratuit ou d’aguichant », a analysé Michael McElhatton, le père de Ramsay. Pour autant, les trois acteurs s’accordent à saluer la performance de l’actrice, tout juste âgée de 20 ans, Sophie Turner (Sansa). « En tant que femme et comédienne, elle a géré la situation au mieux », rapporte Alfie Allen. Toutefois, la polémique autour de cette scène de viol n’a pas surpris les comédiens. « On s’y attendait », relève Michael McElhatton. « Historiquement, la série s’inspire de la Guerre des deux roses, et le monde a toujours été gouverné par la violence et le conflit. Le viol, malheureusement, fait toujours partie de la guerre », a-t-il ajouté.

La série Game of Thrones est toutefois habituée aux polémiques. En effet, la scène clôturant le premier épisode de la saison 1 avait aussi indigné les spectateurs et les critiques. Et pour cause, le reine Cersey et son frère Jaime se font surprendre en pleine partie de jambes en l’air par le jeune Brandon Stark. Les réalisateurs avaient ainsi été accusés d’érotiser l’inceste afin de s’en servir comme prétexte narratif et historique.

À lire aussi : Game of Thrones : l’incroyable premier trailer de la saison 6