GEMINI MAN : la technologie 3D+ pour une immersion hyperréaliste

Gemini man est un film qui a pour principal intérêt sa nouvelle technologie.

Gemin man projeté à 120 images par seconde (fps) en 3D+ et en 4K nous plongent dans l’action avec un hyperréalisme, qui parfois peut provoquer quelques confusions tellement c’est immersif et captivant.

 

Will Smith dans le rôle d’un tireur d’élite des opérations spéciales à la retraite.

Le film oppose Henry Brogan (Will Smith) 51 ans, à un Henry Brogan 23 ans, entièrement numérisé. Cet aspect hyperréaliste, conçu par Weta Studios est troublant par sa qualité.

Henry Brogan est un assassin du gouvernement, le meilleur qui n’ait jamais existé. Il possède des talents presque inhumains et veut se retirer après 72 succès. Henry Brogan apprend qu’il a été induit en erreur par ses patrons. Clive Owen charismatique, est un chef de division qui a lancé un programme génétique pour reproduire les talents de Smith dans un clone.

En effet, Will Smith est efficace dans son double rôle face à son clone plus jeune, mais concernant l’intrigue elle reste quelque peu générique. Heureusement que l’action et le caractère visuel du film viennent rehausser tout cela.

Dans son visionnement, Gemini man est une expérience fascinante, qui laisse présager une nouvelle ère des effets spéciaux au cinéma… La fluidité de l’image et l’amélioration de la motion capture nous font bien comprendre qu’un cap a été franchi. Une seule chose nous viens à l’esprit :

« J’ai hâte de voir le prochain Marvel, Star Wars… avec cette nouvelle technologie 3D+. »

Des plans de caméra qui semblent se courber autour de l’écran, une caméra portative en plein milieu de séquences de poursuite avec un niveau de réalisme qui n’a jamais été atteint auparavant. Il n’y a quasiment pas de flou facial dans ce film. Cette prouesse remet en question la qualité actuelle du CGI tel que nous la connaissons. L’arrière-plan et l’avant-plan des personnages et des figurants sont fascinants et techniquement réaliste. Gemini Man est essentiellement un prototype de cette nouvelle prouesse, comme l’un de ses antagonistes.

Les amateurs de sensations fortes, après une montée en puissance incroyablement réaliste, feraient mieux de regarder ce film sur grand écran en 3D+ comme prévu, soit en 48, 60 ou 120 images par seconde, le visionnage sur un écran plat à la maison risque d’être moins impressionnant.

Motion capture de Will Smith dans Gemini Man pour la technologie 3D+

Un film ou l’action et la technologie prennent le dessus.

Notre verdict :

Bien que l’intrigue de Gemini Man ne soit guère plus qu’une variation de Mission Impossible ou de Jason Bourne, il apporte avec lui un brin de Face/Off à la John Woo. Même si Ang Lee tente des choses énormes techniquement, ce film en lui-même manque légèrement de caractère pour les porter…

Il est vrai que le film réalise une prouesse technique en recréant entièrement Will Smith. Même les réincarnations de Carrie Fisher et Peter Cushing dans Rogue One, semblent vieilles et révolues.

Mis à part les ingrédients habituels du cinéma Hollywoodien au style 90’s, Gemini man n’apporte rien de vraiment nouveau… Par exemple d’un point de vue scénaristique ou bien émotionnel. Ang lee nous avez habitué à plus de qualités : « Le secret de Brokeback mountain » « Tigre et Dragon  » ou bien encore « L’odyssée de Pi »…

Gemini Man offre un exercice formidable pour l’acteur will Smith. La dynamique intergénérationnelle entre les deux personnages de Smith augmente la force empathique de l’acteur. En conclusion, c’est dommage qu’un angle psychologique aussi prometteur ne soit pas abouti et soit en guerre avec la technologie.

Mais ce qui est certain, c’est qu’à l’avenir, nous auront droit à des films avec ses deux qualités.

 

Affiche Gemini man avec Will Smith et Clive Owen

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Loading…

0