Google ambitionne de développer un bracelet anti-cancer révolutionnaire

À l’apparition de symptômes, beaucoup partagent ce réflexe de les taper sur Google pour tenter de s’auto-diagnostiquer. Et si Google devenait un véritable acteur de la santé, au-delà de simples requêtes sur son moteur de recherche ?

Le géant du web entend bien valoriser son savoir-faire technologique en améliorant notre quotidien tout en s’y immisçant, mais aussi en corrigeant notre condition humaine et notamment notre espérance de vie. Après les lunettes en réalité augmentée, la voiture sans chauffeur ou les lentilles pour diabétiques censées mesurer le taux de glucose dans les larmes, la firme de Mountain View planche sur un nouveau projet destiné à prévenir le cancer.

Si l’idée dépasse le stade de la fiction, elle se concrétiserait sous la forme d’un bracelet intelligent capable de repérer puis de modifier ou détruire les cellules cancéreuses présentes dans le sang. Un dessein ambitieux pour lequel Google a déposé une demande de brevet auprès de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle.

google-ambitionne-de-developper-un-bracelet-anti-cancer-1

Baptisé « Nanoparticle Phoresis », ce bracelet fonctionnerait en combinaison avec un autre produit développé par Google : une pilule contenant des nanoparticules d’oxyde de fer. Il suffirait alors à quelqu’un d’ingérer l’une de ces pilules pour que les nanoparticules magnétiques se déversent dans le sang. Elles détectent ensuite les cellules malades et s’y fixent afin de les marquer.

Par l’émission de radiofréquences, de champs magnétiques, de pulsations acoustiques ou encore de rayons infrarouges, le bracelet prendrait le relai en ciblant les cellules préalablement marquées comme cancéreuses, et serait alors en capacité de les attirer vers lui, puis de les anéantir.

Mais du brevet à la réalité, il reste encore beaucoup à faire. À l’avenir de trancher.

google-ambitionne-de-developper-un-bracelet-anti-cancer-2

google-ambitionne-de-developper-un-bracelet-anti-cancer-3

 

google-ambitionne-de-developper-un-bracelet-anti-cancer-4

Source : JDN