Antoine de caunes s’en prend à Farid de la Morlette dans le Grand Journal

En ouverture du Grand Journal, Antoine de Caunes a adressé un message à Farid de la Morlette, le « lanceur de chats » marseillais condamné cette semaine à un an de prison ferme, le traitant à de multiples reprises de « connard ».