Hearthstone : Heroes of Warcraft maintenant disponible sur iPad

Les jeux de cartes sur matériel informatique ont la cote en ce moment.  Il y a bien sûr le plus célèbre d’entre eux : le poker. Plusieurs sites proposent de jouer gratuitement ou de gagner de l’argent. Parmi eux : PokerStars, l’un des plus appréciés des joueurs. On connait aussi la dame de pique ou le solitaire, qui étaient déjà installés sur les premiers ordis Windows 95. Puis, plus récemment, beaucoup de geeks ont bien aimé le jeu de cartes à collectionner de Blizzard, sur PC et Mac : Hearthstone. Une déclinaison Androïd est attendue.

Mais un an tout juste après sa sortie sur PC, la version iPad est créée ! Désormais, on peut jouer depuis son smartphone à ce jeu de cartes qui se déroule dans l’univers si fascinant de World of Warcraft. Inutile de préciser que les aficionados du MMORPG se réjouissent !
Hearthstone---Heroes-of-Warcraft-

Hearthstone se place sur la même lignée que le fameux Magic. Deux personnes sont opposées et se battent en duel via des cartes. Et forcément, il s’agit d’être malin, parce que les interactions entre les cartes, et leurs caractéristiques propres, permettent beaucoup de stratégies différentes. Sur Hearstone, il n’y a pas moins de neuf classes distinctes : guerrier, mage, voleur, chaman, démoniste, paladin, chasseur, druide et prêtre. Un style de jeu est propre à chacun d’entre eux.

D’un côté, il y a les cartes offensives. Bien évidemment, elles peuvent créer de gros ravages très rapidement. Mais sur le long terme, c’est une autre affaire : les offensives ne tiennent pas forcément la distance. De l’autre côté, il y a celles dont on ne se méfie pas forcément au premier abord. Elles ont l’air a priori moins dangereuses. Mais, bien utilisées, elles peuvent faire des dégâts conséquents petit à petit, et venir à bout des plus coriaces. Généralement, le choix des cartes, qui influe sur le style de jeu à adopter en cours de partie, est affaire de personnalité.

Hearthstone-deck-app2

L’objectif est de constituer un « deck » personnel de 30 cartes. Au début, évidemment, on dispose seulement des cartes parmi les plus courantes. Les autres, les plus rares, celles qui sont aussi les plus puissantes, doivent être gagnées. Ou éventuellement fabriquées ! Parce que l’intérêt d’Hearstone est qu’il est possible de créer une carte dont on a besoin, en détruisant une qu’on a en trop, soit parce qu’on l’a en double, soit parce qu’elle nous semble inutile.

Et forcément, tout étant affaire de business en ce bas monde, il est également possible d’acheter des packs de cartes. Ou on peut en remporter gratuitement, en affrontant les autres joueurs en ligne, via, par exemple, son iPad. Bon à savoir : l’application iPad est synchronisée avec le jeu vidéo destiné aux PC et aux Mac.

[ot-video type= »youtube » url= »https://www.youtube.com/watch?v=bkdR2aVCnQ8″]