Is tropical « Lovers Cave » : clip sexy encore « borderline »

Déjà montré du doigt (si l’on peut dire…) par le CSA pour leur clip  “Dancing Anymore“ faisant largement allusion à l’onanisme, le trio londonien Is Tropical réitére dans la provoc’ avec le clip de “Lover’s Cave” réalisé par le photographe new yorkais Rihard Kern, culte mais souvent contreversé…. Ne cherchez pas cette « sulfureuse » video  sur Youtube c’est déjà censuré…

Sur vimeo c’est encore là:

[vimeo id= »70406080″ width= »620″ height= »360″]

La vidéo met en scéne de très (trop?) jeunes filles en petite tenue et pour la majeure partie du temps topless qui gravitent autour des trois membres d’Is Tropical. Ambiance chaude et moite donc pour cette « Lovers Cave », allusion à une grotte, dans le sud de la France, à côté d’Anglet où ils se sont produits et auraient découvert la légende » 2 jeunes amoureux sont allés dans cette grotte, une pauvre orpheline et fille d’un riche fermier, un peu de romance, mais se sont entraînés à la mer quand la marée est venue … » et où l’un d’eux aurait même eu une » sex affair » avant de monter sur scène…Ils n’ont pas choisi, pour la retranscrire, la version Angélique Marquise des Anges…

Reste que c’est de la très bonne musique, remettez vous le clip en fermant les yeux si vous n’avez pas bien apprécié le côté musical la première fois… De celles qui vous mettent de bonne humeur dans vos sneakers le matin !

 Ils seront à Paris, au festival « Rock en Seine », scène de l’industrie, le 25 août prochain

Pour ceux que le point de vue touristique intéresse, la légende veut qu’ au XVIIe siècle, des amoureux se soient laissés surprendre par la marée montante dans une grotte du cap Saint-Martin (sous le phare de Biarritz) et furent retrouvés le lendemain enlacés mais noyés : on appela ce lieu la « grotte de la chambre d’amour » ! A noter, cette célèbre grotte n’est plus atteinte par la marée de nos jours : elle est visible depuis le grand parking et le jardin de la Chambre d’amour, ça casse le mythe non?