La batterie du futur pouvant tenir jusqu’à 200 000 charges sans s’épuiser, vient d’être inventée !

Les plus grandes découvertes de l’histoire se sont fait pour beaucoup par accident. Newton a, par exemple, découvert la loi de la gravitation en se prenant une pomme sur la tête, alors qu’il était assis au dos d’un tronc de pommier. La découverte qui suit est certes un peu moins révolutionnaire, mais risque de rendre notre quotidien bien plus confortable.

Des chercheurs ont fait récemment une découverte étonnante. Alors qu’ils tentaient de trouver une alternative au lithium, élément présent dans la majorité des batteries (de portables, par exemple), ils ont vraisemblablement pointé du doigt le composant permettant de construire des batteries pouvant tenir jusqu’à 200 000 charges sans s’épuiser (ou alors très peu, de 5% seulement).

Le lithium c’est bien, mais ce n’est pas idéal. En effet, il est combustible et sensible à la fluctuation de température. L’alternative viendrait des nanofils, qui permettrait une charge plus importante mais demeure enclin à la corrosion après plusieurs charges. Les scientifiques ont donc cherché à protéger ces nanofils grâce à un revêtement en bioxyde de manganèse autour des nanofils recouverts d’or.

Ils ont également remplacé le lithium par un gel électrolyte. Bingo ! La nouvelle invention peut tenir des centaines de milliers de charge sans trop baisser en capacité ! Reste à savoir comment incorporer cet objet dans notre quotidien, mais rassurez-vous, ils sont sur le coup !