Le Guide du parler Québécois : les expressions et les mots traduits !

 Bien qu’étant tout les deux des pays francophones, au même titre que la distance qui les sépare, la France et le Canada sont à mille lieues d’avoir le même langage et il est vrai que parfois, un québécois et un français auront beaucoup de mal à se comprendre… Nous vous avons donc préparer un guide de la « parlure » québécoise en 3 étapes, afin d’apaiser votre frustration et vous permettre de déchiffrer plus facilement ce que racontent nos cousins d’outre-atlantique !

Si vous avez envie de vous donner à fond, essayez de prendre l’accent, votre interlocuteur québécois ne vous en trouvera que plus rigolo!

Notez que ces listes sont non-exhaustives.

Étape 1: les mots courants

Parlure: = Parler (local)

Champlure = Robinet

Beu  =  Policier

Bière tablette = Bière à la température de la pièce

Botch  =  Mégot

Bock  = Une grosse tasse en verre

Bobépines =  Pinces à cheveux

Bazou = Vieille voiture

Bobettes = Slip, culotte

Une paire de jos (ou de boules) = Une paire de seins

Réguine = Un truc qui fonctionne mal

Asteure  =  Maintenant

Broche à foin = Quelque chose de mal organisé

Abreuvoir = Fontaine pour boire

Adon = Hasard

Classeur = Armoire à dossiers

Banc de neige = Congère

Barrer/débarrer = Verrouiller/déverrouiller

Chaudron = Casserole

Blonde = Amoureuse

Linge à vaisselle = Torchon

Faque(fack) = Du coup

Boucane = Fumée

Brake à bras =  Frein a main

Cadran = Réveil-matin

Frais chié = Prétentieux

Cartable = Classeur à anneaux

Tsé = Tu sais

Chaudière = Seau

Char = Voiture

Pâté chinois = Hachis parmentier

Bébitte = Insecte

Poutine = Plat de frites avec fromage en grains et sauce BBQT

Chauffer = Conduire

Brailler = Pleurer

Charrue = Déneigeuse

Chum = Amoureux

Chiâleux = Râleur

Se choquer = Se mettre en colère

Cigare au chou = Chou farci

Bine = Fèves au lard

Carosse = Landau

Faire du pouce = Auto-stop

Costume de bain = Maillot de bain

Gardienne = Nourrice

Chicane = Dispute

Bouette = Boue, gadoue

Bleuet = Myrtille

Faire la commande = Aller à l’épicerie

Crosseur = Arnaqueur

Dépanneur = Genre d’épicerie ouverte tard le soir, parfois 24h/24

Foufounes = Fesses

Gratteux = Billet de loterie que l’on gratte

Itou = Aussi

Brunante = Crépuscule

Slotche = Granité

Débarbouillette = Gant de toilette

Cute = Mignon

Epais/Epaisse = Con/Conne

Flos = Enfants

Moué = Moi

Toué = Toi

Yé = Il est

Magasiner = Faire du shopping

Glace = Glaçon

Frette = Froid

Garnotte= Gravier

Crémage = Glaçage

Gosses = Couilles

Matcher = Assortir

Solage = Fondations d’une maison

Gougounes = Tongs

Prélart = Linoléum

Croche = De travers

Piasse = Dollar

Cenne = Un sou

Patate = Pomme de terre

Face = Visage

Broue = Mousse de la bière

Laveuse = Machine à laver

Sécheuse = Sèche-linge

Boîte à malle = Boîte aux lettres

Liqueur = Boisson gazeuse

Frencher = Rouler une pelle

Moulin à scie = Scierie

Nettoyeur = Pressing

Mitaines = Mouffles

Passe (une) = Serre-tête

Rince-crème = Revitalisant

Gossant = Enervant

Chien de poche/Queue de veau = Personne envahissante, qui suit sans arrêt

Bas = Chaussettes

Pommes de route = Crottin de cheval

Sacoche = Sac à main

Pâte à dent = Dentifrice

Crème à barbe = Crème à raser

Mouiller = Pleuvoir

Chaudron = Casserole

Trail = Sentier

Patente = Chose, bidule

Suçon = Sucette

Icitte = Ici

Pogner = Prendre, attraper

Garnotte= Gravier

Service au volant = Driving

Traversier = Ferry

Vidanges = Poubelles

Arena = Patinoire

Galerie = Terrasse à l’avant d’une maison

Achaler = Importuner, ennuyer

Noirceur = Obscurité

Agacer quelqu’un = Taquiner quelqu’un

Astheure = Maintenant

Ouvrage = Travail

Toune = Chanson

Pissou = Peureux

Pis = Et

S’astiner = S’obstiner/s’entêter

Plate = Ennuyeux

Tuque = Bonnet de laine

Moppe = Serpillière

Paqueté = Saoul

Siffleux = Marmotte

Poudrerie = Neige fine

Blé d’inde = Maïs

Niaiseux = Imbécile

Oeuf tourné = Oeuf sur le plat cuit sur les 2 côtés

Pantoute = Pas du tout

Rondelle = Palet (hockey sur glace)

 

 

Étape 2: les expressions

Aller aux vues = Aller au cinéma

Au plus sacrant = Au plus vite

Avoir de la misère = Avoir de la difficulté

Avoir de l’eau dans la cave = Avoir les pantalons trop courts

Avoir la guédille au nez = Avoir la morve au nez

Avoir les baguettes en l’air = Gesticuler beaucoup par emportement

Avoir les mains plein de pouces = Être malhabile de ses mains

Avoir les deux yeux dans le même trou = Être mal réveillé

Boss de bécosse = Personne qui fait son petit chef

Botcher sa job = Faire un travail avec négligence

C’est de valeur = C’est regrettable

C’est un visage à deux faces = Hypocrite

Coûter un bras pis une jambe = Coûter très cher

De seconde main = Usagé

Donner un lift = Offrir un transport gratuit en voiture

Dur de comprenure = Difficile à comprendre

Être à côté de la track = Être dans l’erreur

Être de bonne heure sur le piton = Être levé tôt

Être en maudit = Être en colère

Être  gratteux = Être  avare

Être willing = Être prêt, être partant

Fais de l’air! = Déguerpis!

Faire la baboune = Faire la moue, bouder

Fou comme un balai = Très excité parce qu’on est très content d’apprendre quelque chose

Frapper un nœud = Subir un échec

Avoir frette = Avoir très froid

Lâcher son fou = Donner libre cours à son envie de bouger, de s’amuser

Lâcher un wack = Crier, lâcher un cri de surprise ou de peur

Être en pieds de bas = Être en chaussettes, sans chaussures

Mets-en! = tu l’as dit!

Mettre ses culottes = Prendre l’initiative, réagir en prenant ses responsabilités

Mouiller à boire debout/à sieaux = Pleuvoir à verse

Sans queue ni tête = Dénué de sens

S’ouvrir la trappe = Parler alors que ce n’est pas le moment

Parler à travers son chapeau = Parler à tort et à travers

Partir en famille = Tomber enceinte

Passer la nuit sur la corde à linge = Rester debout toute la nuit

Péter de la broue = Se vanter

Pogner les nerfs = S’énerver

Prendre le mors aux dents = S’emporter

Prendre une brosse = Se rendre ivre

Sacrer patience = Laisser quelqu’un tranquille

Se faire griller la couenne = Se faire bronzer

Se tirer une bûche = S’approcher une chaise pour s’asseoir

Têtu comme une mule = Très têtu

Tenir ça mort = Ne pas en parler

Il ment comme il respire = Il ment de façon spontanée et continuelle

Y avoir du monde à la messe = Il va y avoir foule.

 

Étape 3 : Les  jurons

792754_FAZV1P1QRPMRRSIVBTS81MH1B3ISMF_bioparc-00543_H122708_L

Au Québec, pour bien sacrer (dire des gros mots), on doit faire appel aux mots « d’église ». Si jamais vous cherchez des alternatives purement québécoises à vos blasphèmes, vous pouvez donc piocher dans la liste suivante : 

Criss, Tabarnak, Ostie, Calvaire, Câlisse, Ciboire, Sacrament.

Pour en augmenter l’effet, on peut les combiner (exemple : maudit ostie de criss! ) et aussi les sanctifier (exemple :st-siboire de tabarna). Les versions douces (oui elles existent!) sont dérivées des sacres « durs ». Moins choquantes, on peut les utiliser devant les enfants :

Tabarnouche, Calvasse, Sacréfice, Calvince, Tabarouette, Christi, Sacramouille, Câline.

Vous avez désormais tout ce qu’il vous faut pour comprendre la « parlure » de nos cousins québécois donc, la prochaine fois que vous en croisez un, n’hésitez pas à employer votre tout nouveau vocabulaire !