Les princes et les princesses Disney dans une campagne choc contre l’anorexie

« Taillé pour être un héros ou une princesse ? Ne laissez pas l’anorexie vous bouffer la vie » : c’est sous ces slogans chocs que l’artiste Saint Hoax sensibilise à l’anorexie dans sa série d’affiches mettant en scène des personnages Disney décharnés et aux regards éteints.

Côté femme : Ariel, Blanche-Neige et Jasmine. Côté homme : Hercule et Prince Eric. Des visages familiers et apaisants, qui le deviennent un peu moins après leurs transformations physiques effectuées par l’artiste Saint Hoax dans sa série d’illustrations intitulée « The royal misfits », une campagne de prévention contre l’anorexie.

Ici, les figures intouchables de notre enfance en prennent encore un coup. Ces héros idylliques, ceux d’un monde enchanté auxquels est promis un avenir radieux, ceux qui vivent heureux et ont beaucoup d’enfants, paraissent alors bien ravagés par la maladie. Ainsi amaigris, squelettiques, cotes saillantes et visages creusés, les héros de notre enfance perdent volontairement un peu de leur merveille pour mieux sensibiliser sur les ravages physiques et psychologiques que cause une maladie telle que l’anorexie.

L’artiste n’en est pas à son coup d’essai : récemment, il avait déjà détourné les princesses et princes Disney en les défigurant et les recouvrant d’hématomes pour dénoncer les violences conjugales et les avait également mis en scène dans une campagne contre l’inceste.

a-quoi-ressembleraient-les-princes-et-princesses-disney-sils-souffraient-danorexie-2

a-quoi-ressembleraient-les-princes-et-princesses-disney-sils-souffraient-danorexie-3

a-quoi-ressembleraient-les-princes-et-princesses-disney-sils-souffraient-danorexie-4

a-quoi-ressembleraient-les-princes-et-princesses-disney-sils-souffraient-danorexie-5

a-quoi-ressembleraient-les-princes-et-princesses-disney-sils-souffraient-danorexie-1