Londres : un rayon solaire contre les problèmes de stationnement !

En plus de la régulation du trafic, les conducteurs londoniens doivent désormais faire face à une nouvelle contrainte, et non des moindres : un building qui, en raison de sa forme particulière, a le pouvoir de faire fondre les voitures.

Cela semble être de la science-fiction, mais plus pour Martin Lindsay, (mal)heureux propriétaire d’une Jaguar XJ stationnée près de l’édifice en construction, le « 20 Fenchurch Street », plus connu par les londoniens sous le nom de «talkie-walkie»!

Quand il a voulu reprendre son véhicule juste une heure plus tard, elle dégageait une odeur de plastique brûlé et la carrosserie avait subi des dommages irrémédiables par le faisceau de lumière émanant du bas incurvé de la tour de verre! Les maitres d’ouvrage de ce gratte-ciel, Canary Wharf Group et Land Securities, compréhensifs, ont accepté de payer des dommages et reconnaissent un problème qu’ils vont s’employer à résoudre…et ajoutent « Par mesure de précaution , la ville de Londres a décidé de condamner provisoirement trois places de stationnement dans la zone susceptible d’être affectée ».

La camionnette d’un entrepreneur avait elle aussi été précédemment endommagée, le tableau de bord avait littéralement fondu et tous les objets en plastique à l’intérieur du véhicule avait subi des déformations importantes..

Un appel à victimes du rayon destructeur est ouvert…Il frapperait à quelques 70°C et la question est désormais de connaitre ses effets et les risques encourus par la population du quartier.

Une fois terminé, le « talkie-walkie », conçu par l’architecte Rafael Viñoly, comprendra, quelques 33.000 mètres carrés de verre soit une superficie équivalente à plus de 4,5 terrains de football !

Il y a déjà eu des précédents avec ce genre de building de verre…

 En 2010, à Las Vegas, le  » Vdara Hôtel  » reflétait un rayon de lumière si intense qu’il avait brûlé les cheveux d’un visiteur utilisant la piscine de l’hôtel, et fait un trou dans le sac qu’il avait posé sur son transat…Depuis, les employés de l’hôtel ont appelé ce phénomène du « rayon de la mort Vdara » !

  Quand la France se débat avec les ennuis de  fourrière, nos voisins anglais ont trouvé une solution futuriste et radicale pour régler les problèmes de stationnement , « écologique  » de plus puisqu’à l’énergie solaire!

 Toutefois, sauf dérèglement climatique, dans quelques semaines le célébre « fog » devrait rapidement venir à bout de ces effets pervers…