Once Upon a Time in Hollywood : Al Pacino rejoint le casting du prochain film de Tarantino

Mais qui peut stopper ce casting ? Alors qu’on pensait qu’elle avait atteint son apogée avec les 8 nouveaux acteurs dévoilés hier, la distribution de Once Upon a Time in Hollywood continue de se dévoiler et de nous surprendre. Cette fois, c’est Al Pacino lui-même qui a été annoncé au casting. Il jouera le rôle de Marvin Shwarz, agent de stars à Hollywood qui s’occupera notamment du personnage de Leonardo Dicaprio dans le film.

Il rejoint ainsi la liste déjà très longue et prestigieuse de ce film qui sera très certainement l’un des événements cinématographiques les plus importants de 2019. À ses côtés à l’écran se trouveront donc : Brad Pitt, Leonardo DicaprioMargot RobbieDakota Fanning, Burt ReynoldsTimothy Olyphant, Michael MadsenTim Roth, Damien Lewis, Nicholas Hammond, Emile Hirsch, Luke Perry, Clifton Collins Jr et Keith Jefferson. Rien que ça.

Le synopsis de Once Upon a Time in Hollywood

1969, à Hollywood. Le mouvement hippie est à son apogée et manifeste massivement contre la guerre du Viêt Nam toujours en cours. Richard Nixon est élu nouveau président des États-Unis, succédant à Lyndon B. Johnson, tandis que les émeutes de Stonewall débouchent sur mouvement de lutte pour la libération des gays et des lesbiennes.

Une année charnière dans l’histoire des États-Unis, également bouleversée par l’avènement du « Nouvel Hollywood », un mouvement cinématographique qui enterre le cinéma classique hollywoodien, dit le « Vieil Hollywood », et s’illustre la prise de pouvoir des réalisateurs au sein des grands studios américains et la représentation radicale de thèmes jusqu’alors tabous et interdits par le code Hays comme la violence, la sexualité, etc.

Rick Dalton – ancienne star ringarde d’une série télévisée de western – et Cliff Booth – sa doublure de toujours, assistent à la métamorphose artistique d’un Hollywood qu’ils ne reconnaissent plus tout en essayant de relancer leurs carrières. De plus, en plein été, le 9 août, Hollywood sera à jamais marqué par un fait divers barbare : l’assassinat de l’actrice Sharon Tate, épouse du cinéaste polonais Roman Polanski et voisine de Rick Dalton, et de ses amis dans sa villa, par les disciples du gourou Charles Manson.