Poisson d’avril : il fait croire à sa mère qu’il est accro à l’héroïne

Hier nous étions le premier avril, et nombre d’entre vous se sont amusés à piéger leurs proches (ma coloc m’a d’ailleurs eut en beauté, j’ai encore les boules). Mais sûrement aucun n’est allé aussi loin que ce type qui à fait croire à sa mère que dans un premier temps il avait besoin qu’elle lui prête de l’argent, et dans un second que c’était pour s’acheter sa dose d’héroïne. Bien qu’il ait pu supposer que la réaction de sa mère ne serait pas des plus tendres, à mon avis il ne s’attendait tout de même pas à recevoir une si belle raclée…

[ot-video type= »youtube » url= »https://www.youtube.com/watch?v=oJx-xixOw4c »]