Un prototype de train créé en Chine pourrait aller à plus de 2800 Km/h

A notre époque, on est habitués à ce que tout ce qui nous entoure aille vite, très vite… Évidemment, on en demande toujours plus et plus particulièrement en ce qui concerne les transports. De ce fait, les ingénieurs travaillent d’arrache-pied afin de trouver des solutions pour rendre nos déplacements encore plus rapides. Ainsi, le prototype de train que nous vous présentons pourrait être une véritable révolution dans le domaine grâce à une vitesse pouvant aller jusqu’à plus de 2800 Km/h !

Il faut savoir, qu’à l’heure actuelle, le train le plus rapide du monde se trouve au Japon et atteint une vitesse de 581 Km/h grâce à la technologie Maglev (sustentation électromagnétique). Bien qu’il ne soit pas encore utilisé pour des voyages commerciaux, il a pour l’instant été testé avec succès.

[ot-video type= »youtube » url= »https://www.youtube.com/watch?v=UN1Itg5Due0″]

Évidemment, la Chine n’allait pas rester les bras croisés et c’est ainsi que les laboratoires de recherche de l’Université de Jia-tong se sont lancés dans la conception d’un prototype de train qui porte le nom « Super-Maglev » et qui amène donc cette technologie du même nom à un niveau supérieur, grâce à une vitesse pouvant atteindre les 2896 Km/h… C’est à dire plus de trois fois la vitesse actuelle des avions commerciaux !

Mais comment cela est-il possible ? En théorie, la technologie qui permettrait d’atteindre cette vitesse digne de la science-fiction, se base sur le fait que le train voyagerait dans une espèce de tunnel ou de canal qui permettrait de rencontrer une résistance à l’air de seulement 10% par rapport à celle que l’on trouve en extérieur. De plus, l’utilisation de l’électromagnétisme permettrait au train de circuler sans être en contact avec les rails, et il serait donc ainsi pratiquement en lévitation.

un-prototype-de-train-cree-en-chine-pourrait-aller-a-plus-de-2800-kmh

Le responsable de cette recherche, le professeur Deng Zigang, confie que cette technologie ne servirait pas seulement à des voyages commerciaux mais pourrait être également utilisée pour lancer des appareils en orbite. Ce projet parait extrêmement ambitieux, presque impossible, mais Zigang assure pourtant que les premiers tests se sont révélés très prometteurs.

Nous avions déjà été réellement étonnés par le projet de l’Hyperloop mené par Elon Musk (le papa de PayPal et de Tesla Motors) qui nous promettait d’atteindre une vitesse de 1280 km/h et qui relierait Los Angeles à San Francisco en seulement 30 minutes… C’est donc avec encore plus de surprise que nous accueillons le Super-Maglev qui pourrait relier en seulement 13 minutes Paris à Madrid… Désormais, seul l’avenir nous dira si, effectivement, ces deux projets verront le jour ! En tout cas, on croise les doigts…