PS5 : Les temps de chargement comparés à la PS4 Pro en vidéo

C’est lors d’une réunion de stratégie d’entreprise qui s’est déroulée à Tokyo cette nuit que Sony a présenté une vidéo comparative des performances de sa PlayStation 5. Dans celle-ci, on peut ainsi y apercevoir les différences de temps de chargement entre la PS5 et la PS4 Pro. Le tout nous a été filmé par Takashi Mochizuki, journaliste au Wall Street Journal qui était présent lors de la conférence.

L’actualité commence à beaucoup tourner autour des consoles de la prochaine génération. Microsoft devrait par exemple présenter ses plans lors de l’E3 2019. Quant à Sony, malgré son absence au salon californien, le constructeur japonais avait dévoilé officiellement les premières caractéristiques de sa prochaine machine. Avec son architecture plus performante que la PS4 et la présence d’un SSD, cette PlayStation 5 nous avait déjà annoncé une vitesse de chargement bien plus rapide. C’est ce que l’on nous montre pour la première fois en vidéo.

A lire aussi : Sony : la PS5 n’arrivera pas avant avril 2020 !

On remarque qu’il faut 8,10 secondes pour charger Spider-Man sur PS4 Pro tandis qu’il n’en faut que 0,83 sur PlayStation 5. Kenichiro Yoshida, président de Sony Corporation, a aussi annoncé que la firme comptait bien « rester le meilleur endroit pour jouer » et que pour cela, « Sony Interactive Entertainment s’efforcera de maintenir et d’améliorer ses relations avec les développeurs tiers ».

Il a également utilisé la phrase suivante : « À tout moment, n’importe où et sans interruption », une déclaration qui reste encore difficile à cerner. Mais dans le communiqué de presse tombe quelques minutes plus tard, l’entreprise nippone caractérise sa prochaine console avec deux mots clés, à savoir immersif et homogène. Sony précise aussi que le Remote Play et le PlayStation Now seront toujours de la partie avec des évolutions des formules.

Quelques informations sur la PS5

Toujours dans le communiqué, on apprend que le récent partenariat entre Sony et Microsoft sera mis à profit pour la PlayStation 5. Ce contrat permettra de « collaborer au développement de nouvelles solutions cloud, y compris des services de lecture en continu de jeux ». Une annonce logique vu le partenariat qui devrait tirer parti du savoir-faire de Microsoft en la matière, avec notamment sa solution Azure. On précisera que le communiqué explique que le PlayStation Now permettra toujours aux utilisateurs de jouer « qu’ils possèdent ou non une console PS4 ».

Reste à noter que cette déclaration est relativement étonnante, dans le sens où hier, la division PlayStation avait affirmé ne pas être au courant de ce partenariat entre les deux parties. Finalement, on nous explique aujourd’hui que Sony compte bien profiter de cette technologie sur sa future machine. Il y a de quoi se demander ce qu’il se passe en interne dans le groupe côté communication.

L’entreprise japonaise a aussi fait quelques rappels comme le fait que la machine aura bien un lecteur physique, une compatibilité 8k, un son 3D, un SSD et le support du ray-tracing. Sony « croit aussi en la rétrocompatibilité ». Le constructeur rassure sur le fait que la PS4 continuera de se vendre (100 millions d’exemplaires visés cette année) et qu’il y aura encore des exclusivités PlayStation 4 (Death Stranding, The Last of Us 2 et Ghost of Tsushima), même si une base est prévue cross-gen.

Pour ce qui est de l’arrivée de la PlayStation 5, celle-ci n’arrivera pas avant l’année fiscale prochaine, c’est à dire pas avant avril 2020. Patience donc, mais tout porte à croire que l’on aura de plus amples informations à la fin de l’année.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Loading…

0