« Rhythmical Potties » : Les toilettes sales qui font de la musique !

Les festivals c’est génial, il y a de la musique, des gens, de la boue, de la bière, plein de bière, on mange du pâté et du thon, on re-boit encore et encore de la bière… puis il faut absolument qu’on aille aux toilettes.

– SOLUTION 1 : faire pipi là où on peut, derrière la tente, dans un buisson, devant tout le monde, dans la forêt … personne ne vous prête attention

– SOLUTION 2 : aller faire caca aux toilettes, l’horreur.

rythmical1-geek-cest-chic

Alors oui, le premier jour, les premières heures voire seulement les premières minutes, tout allait bien. Ça sentait bon la sciure de bois, il y avait un rouleau de pq entier, on pouvait poser notre fessier sur la lunette sans aucune crainte, mais tout ça c’est fini.

toilettes-geek-cest-chic

Maintenant c’est devenu le parcours du combattant. En commençant par le début, les 2h longues heures d’attente, en gesticulant pour éviter le moindre débordement, la douce odeur des excréments chatouillant vos nasaux, puis arrive le moment fatidique, la découvert des WC. Ca pue, il y a du pipi partout, il ne reste qu’une petite feuille de papier, imbibée d’urine, le précédent n’a même pas recouvert sa crotte de sciure.

C’est ça la vérité des toilettes portables de festoch.

Mais le PERSONAL FEST, un festival argentin a décidé de remédier à ça. Cette année il y aura 7 toilettes portables qui ont étés créées de manière à ce qu’une fois occupées elles  émettent des sons, créant ainsi de la musique à elles toutes !toilettes

L’agence TBWA Buenos Aires nous présente le projet du début à la fin, le spot publicitaire « Rhythmical Potties » !

Un concept drôle censé redorer l’image négative que l’on a des ces WC portables, mais qui ressemble tout de même à un simple « cache-misère » !

[youtube id= »Pb2ogfI2l0Y » width= »620″ height= »360″]