Sébastien Loeb et Thalys inventent le covoiturage à 300 km/h

Le 20 avril, Thalys lancera TickUp, le premier covoiturage à 300km/h, le premier « covoiturage en train », une révolution ! Sur le même principe qu’un covoiturage classique, les clients pourront désormais créer ou rejoindre un groupe de 4 personnes pour un trajet Paris – Bruxelles, au prix fixe, unique et garanti de 29 euros, mais en 1h22, sans stress, sans pollution et sans embouteillage. Bref avec tous les avantages du covoiturage mais sans ses inconvénients.

Et à nouvelle offre exceptionnelle, lancement exceptionnel.

Pour créer l’événement et pour que le grand public ne passe pas à côté de cette nouvelle offre audacieuse et accessible, Rosapark, dont le contrat a été reconduit par Thalys pour les 3 prochaines années, a proposé à la marque une opération spéciale avec Sébastien Loeb pour donner vie, et bruit, à TickUpL’idée ? Un covoiturage à grande vitesse, proposition de prime abord incongrue, pourtant plausible et séduisante lorsqu’elle émane du plus grand pilote de tous les temps…

Tout commence donc par un appel au covoiturage intriguant : le 02 avril, Sébastien Loeb interpelle ses fans sur sa page Facebook : « Avis aux amateurs de covoiturage et de sensations fortes 😉 ». Il cherche 3 passagers pour l’accompagner sur un Paris-Bruxelles. Il invite alors ses fans à se manifester sur sa page pour faire partie du voyage.

Avis aux amateurs de covoiturage et de sensations fortes! 😉

Posted by Sébastien Loeb on jeudi 2 avril 2015

 

Un teaser qui n’est pas passé inaperçu : en quatre jours, 500 000 vues, 17 000 likes, 2600 partages et des milliers de réponses, des plus créatives sur Facebook. Le post relayé sur Twitter a aussi été vu par 13 000 personnes et a engendré plus de 400 clics.

Le jour J, les 3 covoitureurs ont découvert alors la surprise de taille qui leur était réservée…

[ot-video type= »youtube » url= »https://youtu.be/rSHkhw06jJk »]

Alors qu’ils s’attendaient à se faire conduire par Sébastien Loeb, les passagers sont effectivement bien montés en voiture…mais à bord d’un Thalys. Car force est de constater que le seul covoiturage possible à 300 km/h c’est avec TickUp by Thalys. 

Avec cette offre et ce lancement très digital (campagne display et mini-site complètent le dispositif), l’entreprise revisite une mécanique totalement dans l’air du temps et renforce sa posture « Bienvenue chez nous ». Elle offre en effet une nouvelle preuve d’accessibilité à une cible qui préfère la voiture au train pour des raisons économiques, ou plutôt qui préférait, jusqu’à TickUp.

tickup-thalys-sebastien-loeb