Snow White, la série de portraits d’albinos faisant lumière sur les stéréotypes

Sanne De Wilde avait déjà attiré l’attention internationale avec sa série « The Dwarf Empire ». La série photographique interroge notre rapport à la différence physique. Avec son nouveau projet « Snow White », la photographe a voulu mettre en évidence la beauté unique et délicate des albinos. Nous vous présentons ses clichés. 

L’oeuvre de la photographe flamande pose la question de la perception de l’autre et encourage une réflexion au sujet de l’apparence, de stéréotypes et de voyeurisme.

Avec « Snow White », Sanne De Wilde nous offre une série de puissants portraits d’albinos. Pour capturer ces images, l’artiste est allée photographier ses modèles dans leurs maisons, afin de favoriser un climat de confiance et de confort. En mettant de côté toutes les connotations négatives, les stéréotypes et les sentiments de l’exploitation photographique, les modèles peuvent se révéler pleinement. Les images qui en résultent s’avèrent fortement honnêtes, sans prétention ou artifices.

«J’essaie de présenter l’albinisme comme un état physique fragile, un masque non désiré, mais en même temps comme une métaphore puissante pour« l’autre »… Ils deviennent une métaphore, un symbole pour les stéréotypes; ils amplifient l’idée erronée des faiblesses humaines et la fragilité physique, et sont à couper le souffle de beauté «  déclare l’artiste flamande.

Swow White Sanne de WildeSwow White Sanne de WildeSwow White Sanne de WildeSwow White Sanne de WildeSwow White Sanne de WildeSwow White Sanne de WildeSwow White Sanne de Wilde