Son apple watch lui apprend qu’il fait une crise cardiaque et lui sauve la vie

Une apple watch a sauvé la vie d’un homme de 62 ans en lui apprenant qu’il était en train de faire une crise cardiaque.

Une histoire insolite qui aurait pu virer au drame. Dennis Anselmo, un homme de 62 ans, aime collectionner les montres. Ce dernier possède, d’ailleurs, le dernier bijou de la marque à la pomme l’Apple Watch. Le sexagénaire l’a acheté le jour même de la sortie de l’objet, une initiative qui lui a sauvé la vie. « Je construisais une clôture dans mon jardin. Mais, je ne me sentais pas bien, comme si j’avais vraiment une mauvaise grippe. J’étais fiévreux, pourtant, je travaillais depuis 10 minutes, mais j’ai dû dire que je devais m’asseoir », a souligné le rescapé. C’est alors qu’il a regardé son Apple Watch.

« Au moment où je me suis assis, j’ai regardé mon Apple Watch. […] J’ai un pouls normalement bas – aux alentours des 50 pulsations/minute. La plupart des gens sont entre 55 et 75. J’ai regardé la montre et elle m’indiquait 210 battements/minute. Je me suis tourné vers un collègue et je lui ai dit : on a besoin d’une ambulance », a-t-il poursuivi.

Une fois pris en charge, Dennis Anselmo a compris qu’il avait eu de la chance et le bon réflexe de consulter sa montre électronique qui lui a alors donné son pouls. Les personnels hospitaliers lui ont, également, expliqué qu’en général, ils ne prêtent pas attention à ce type d’alerte, car il est très rare qu’une seconde attaque cardiaque sévisse dans la foulée. Bien que cette dernière soit beaucoup plus violente et très souvent mortelle.

Aujourd’hui, Dennis Anselmo remercie les avancées technologiques faites par Apple. Ce dernier a également ajouté que même si sa femme a toujours râlé concernant les sommes astronomiques qu’il dépense pour sa collection de montres, cette dernière serait désormais plus compréhensive. De plus, les concepteurs de l’Apple Watch soulignent que la montre pourrait bientôt s’enrichir de nouvelles fonctionnalités afin d’être mesure de pouvoir prévenir automatiquement les secours en cas d’attaque cardiaque.