Star Wars : The Mandalorian, review sans spoiler de la série Disney+

The Mandalorian : la série la plus attendue de 2019.

Première série phare de Disney +, The Mandalorian, est produit et créé par Jon Favreau. Sa première diffusion sur la plateforme de streaming a eu lieu le mardi 12 novembre aux États-Unis et dans quelques pays. Certains chanceux ont pu visionner les deux premiers épisodes de ce spin-off Star Wars, qui est diffusé de manière hebdomadaire. Stratégie mise en place afin de contrer la tendance au binge-watching et éviter les désabonnements.

The Mandalorian en est déjà à son deuxième épisode et pour le moment la qualité est au rendez-vous.

Le « Mando » chasseur de prime mystérieux, annonce la couleur dès les premières images. Cow-boy de l’espace en quête de primes, son statut de Bounty Hunter confirmé est indiscutable. Une habileté au combat, une maîtrise des armes et seulement quelques lignes de dialogues font de lui un mystérieux et iconique chasseur de prime… Avec ces multiples qualités, le Mandalorian se hisse au rang de antihéros badass, qui à notre avis, va rapidement faire de l’ombre à Boba Fett.

Un schéma narratif pour le moment classique, avec un personnage qui pourrait laisser une absence d’expressivité vu qu’il se cache derrière son casque. Comment faire pour générer une identification entre les spectateurs et le personnage ?

L’attachement prend forme malgré ce « handicap », plus particulièrement grâce au cliffhanger de l’épisode 1 qui offre un moment d’anthologie et va secouer l’univers connu. Contrairement à Boba Fett on ressent une certaine humanité.

The Mandalorian est neutre. Nous ne savons pas encore s’il est plutôt du côté des rebelles ou de l’empire. Seule certitude, c’est qu’il est très attaché à ses racines, celles de son peuple les Mandalorien et qu’il a un sens de l’honneur.

L’univers Star Wars doit s’adapter au format de la série.

Ce nouveau format inédit de la saga est très bien exploité avec un rythme bien orchestré. La photo de Greig Fraser arrive tout de suite à nous faire pénétrer dans l’univers de la saga sans pour autant en faire un copier-coller. Mention spéciale au générique d’une pureté artistique exceptionelle.
On sent parfaitement que la série et la saga sont liées, mais The Mandalorian arrive malgré tout à se démarquer par son ambiance western entre autres…

Cependant, la série n’est (pour le moment) pas sans défauts. Malgré les moyens mis en place, les scènes manquent de figurants et paraissent vides, les arrières plans étant beaucoup trop statiques.
Peut-être pour nous rappeler la solitude du personnage ?

Par contre, une chose est certaine, les créatures sont bien présentes… Que ce soit des nouvelles comme des anciennes. Et les planètes désertiques nous sont très familières…

En effet, The Mandalorian devient intrigant quand la quête principale est dévoilée. Jon Favreau fait brièvement mention de l’univers des Mandalore. Étape par étape, il insère du mystère dans son récit avec des flashbacks. Il fait même une allusion au Mythosaure, une mystérieuse créature dont le crâne est l’emblème des Mandaloriens. Il attache aussi une importance à l’acier Beskar

Concernant la musique, certes John Williams n’est pas aux commandes, mais le thème principal de The Mandalorian composé par Ludwig Göransson est déjà culte et épique à nos yeux. Tout cela en ne dénaturant pas la saga ciné et sans en faire une pâle copie.

the mandalorian affiche

Pour conclure, un démarrage parfait mais cette série Disney+ doit encore faire ses preuves.

The Mandalorian à pour le moment tout pour plaire. C’est propre, de qualité, l‘ADN et les codes Star Wars sont respectés sans plonger abondamment dans la nostalgie et le fan service.
Un certain équilibre dans la force avec un humour subtil (non pas ridicule comme Rian Johnson l’a fait…) du suspense et de l’action. Le personnage secondaire IG-11 le droïde bounty hunter en est un excellent exemple.

On ressent fortement le lien entre ce que nous connaissons de la saga Star Wars et cette nouvelle série. Moins fantaisiste et plus « adulte » The Mandalorian se dirige vers un succès garanti.
Une narration épisodique, avec des personnages et des aventures qui peuvent évoluer en même temps que les spectateurs. C’est sûrement la solution pour renouer une confiance avec Disney et les fans de la saga
Une bonne stratégie de la part de Disney+ pour nous tenir en haleine et raviver la flamme après le décevant épisode VIII : The Last Jedi.

Reste à savoir si l’arc narratif va se développer dans la direction que les spectateurs souhaitent…

La bande-annonce : 

 

SPOILER ! Magnifique fan art signé Bosslogic pour ceux qui ont vu la série !

👇👇👇

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bosslogic fan art the mandalorian x death stranding