Le studio Telltale Games est poursuivi en justice par ses anciens employés

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour le studio Telltale Games. Après avoir annoncé sa fermeture définitive, ce dernier se fait désormais attaquer en justice par un ancien employé qui a déposé un recours collectif. 

L’annonce a été brutale pour les fans : du jour au lendemain, Telltale Games a annoncé la fermeture définitive de son studio. Mais ceux qui ont été le plus choqués, se sont bien les employés qui, du jour au lendemain, se sont retrouvés sans emploi. Sur les réseaux sociaux, divers témoignages ont affirmé que les (maintenant ex-) employés n’avaient eu qu’une demi-heure après l’annonce de leur licenciement pour récupérer leurs affaires et partir des locaux. D’autres n’ont même pas eu le droit à des indemnités de licenciement.

À lire aussi : Clap de fin pour Telltale Games : 90 % de ses effectifs licenciés et tous ses projets annulés

Ainsi, un ex-employé de Telltale Games nommé Vernie Roberts a déposé un recours collectif au nom des 250 personnes touchées par la fermeture abrupte des studios. En effet, la loi californienne impose que les employés soient prévenus de leur sort au moins 60 jours avant la date effective de leur départ.

Vernie Roberts demande ainsi à ce que Telltales Games accorde à l’ensemble de ses anciens employés, une indemnité correspondant à ces fameux soixante jours avec les intérêts en plus. Mais le studio qui rencontre des difficultés financières majeures arrivera-t-il à accéder à cette demande ? Rien n’est moins sûr.

#Metoo : Bill Cosby condamné à de la prison ferme pour agressions sexuelles

Sennheiser présente un thriller en audio 3D