The Witcher : l’auteur des romans réclame 14 millions d’euros à CD Projekt

Andrzej Sapkowski, l’écrivain de The Witcher, réclame 14 millions d’euros à CD Projekt, le studio en charge d’adapter et de développer cette saga en jeux vidéo. 

Au milieu des années 2000, Andrzej Sapkowski a choisi de céder ses droits pour que CD Projekt adapte l’univers de The Witcher en jeux vidéo. Depuis, la saga vidéoludique a connu un succès faramineux, notamment avec le troisième opus, The Witcher 3: Wild Hunt, qui comptabilisait plus de 10 millions de ventes en moins d’un an.

En 2017, Andrzej Sapkowski expliquait ainsi au micro d’Eurogramer :

« Ils m’ont offert un pourcentage de leurs bénéfices. J’ai dit : “Non, il n’y aura pas de bénéfices — donnez-moi tout mon argent maintenant ! L’intégralité. C’était stupide. J’étais assez stupide pour tout laisser entre leurs mains, car je ne croyais pas à leur succès. Mais qui aurait pu le prévoir ? Je ne le pouvais pas »

L’écrivain avait alors lancé une phase de négociations avec le studio. Malheureusement, celles-ci ne semblent pas avoir abouti puisqu’aujourd’hui, ses représentants légaux réclament 60 millions de zlotys (soit 14 millions d’euros) à CD Projekt pour « régler les droits d’auteur supplémentaires liés à l’exploitation des jeux The Witcher ». En effet, ils affirment que le contrat passé concernait seulement un jeu, et pas une série de jeux, ni d’extensions. Les suites que l’on connait seraient donc « illégales ».

CD Projekt de son côté a publié un communiqué officiel dans lequel il est estimé que ces demandes sont « infondées, aussi bien quant à leur légitimité qu’en leur montant ».