Touch ID : le lecteur biométrique n’aime pas les doigts gras

Décidément Apple reste dans le feu des projecteurs ces derniers jours. Après la keynote du 10 septembre dernier, globalement perçue comme décevante, le seul point innovant de cette présentation, le lecteur biométrique (Touch ID), fait aussi parler de lui.

Comme la firme de Cupertino l’a annoncée, cette nouvelle fonctionnalité présente sur l’iPhone 5s permet de déverrouiller l’iDevice ainsi que faire des achats sur l’AppStore. Cependant, Touch ID, la technologie utilisée dans ce lecteur, n’aime pas les doigts gras.
En effet les corps gras et la sueur peuvent empêcher le bon fonctionnement du capteur, mais également les doigts abîmés. Les doigts en cours de cicatrisation ne sont en effet pas reconnus par l’appareil ce qui peut être fortement contraignant.

Afin de pouvoir utiliser pleinement son nouvel iPhone 5S, l’utilisateur devrait songer à toujours avoir un mouchoir sur lui pour éviter d’avoir un téléphone inutilisable. Les personnes travaillant dans les métiers manuels susceptibles de blesser nos petits doigts devront donc y réfléchir à deux fois avant d’effectuer leur achat.

Mais Apple a prévu le coup en instaurant une sécurité. Pour faire simple si l’appareil n’est pas déverrouillé pendant 48 heures un code sera demandé à son propriétaire pour le débloquer.

A noter tout de même, ces problèmes concernent tous les lecteurs d’empreintes digitales. Ceci étant, Apple aurait dû y penser avant d’implémenter cette fonctionnalité dans son futur iOS 7, voire reporter cette technologie à une prochaine version de son OS mobile.

L’iPhone 5S sort le 20 septembre prochain (en même temps que liPhone 5C) et doit encore faire ses preuves pour séduire les fans de la pomme. En espérant qu’Apple ne nous cache pas d’autre mauvaises surprises d’ici là.

Touch ID lecteur biométrique doigts gras

Touch ID lecteur biométrique doigts gras

Touch ID lecteur biométrique doigts gras

Touch ID lecteur biométrique doigts gras

Touch ID lecteur biométrique doigts gras