World of Warcraft un nid à espions de la NSA

Après l’annonce du casting sur le film World of Warcraft et celle sur la nouvelle extension, WoW se retrouve une fois encore sous le feu des projecteurs pour une affaire d’espions présents sur le jeu et d’autres plateformes « online ».

World of Warcraft n’est plus un jeu à présenter, mais dans le doute je vous fais un rapide rappel. Le jeu est sorti en 2004, il propose d’incarner un héros de la Horde ou de l’Alliance, qui livre un combat depuis un bon moment. Il vous permet d’évoluer dans un monde plein de quêtes et de donjons. Évidemment, World of Warcraft étant un jeu en ligne et plus précisément un MMORPG (Jeu de rôle massivement multi-joueurs), de nombreuses personnes sont sur ce jeu depuis sa sortie. Ce nombre a atteint un pic en 2010 avec 12 millions de joueurs actifs.

Vous l’aurez donc compris, World of Warcraft est une immense communauté qui permet de communiquer avec n’importe quel joueur, et cela n’a pas plu à la NSA et aux services secrets Britanniques. En effet un document (disponible ici) fourni par Edward Snowden datant de 2008, fait état d’une surveillance intensive sur le réseau du jeu. Les espions sont-ils du côté de la Horde ou de l’Alliance ? Le plus probable est qu’ils soient des deux côtés.

Les espions présents dans le jeu avaient pour but de surveiller les communications entre joueurs, de peur que des terroristes détournent le jeu dans un but malveillant. Donc oui, c’est bien une mesure préventive contre le terrorisme mais qui ne s’est visiblement pas soldée par une réussite. La NSA et ses espions ont même dû créer une brigade spéciale dans le jeu afin d’éviter toute « collision » entre des agents.

Mais les espions de toutes nationalités, et donc ceux de la NSA également, ont aussi infiltré le Xbox Live de Microsoft et le jeu Second Life. La phrase « Big Brother is watching you » est bien vérifiée ici, et de plus ce ne sont certainement pas les seules plateformes infiltrées par les services secrets.

World of Warcraft se voit perdre bon nombre de ses joueurs depuis 2012, en passant de 12 millions à 7,7 millions au second trimestre de 2013, les espions étaient-ils si nombreux ? Ils doivent en effet y être pour quelque chose mais cela ferait tout de même beaucoup d’espions sur un seul jeu, vous ne pensez-pas ?

espion

espion

espion